01 mars 2014

Puisque vous ne me causez plus de chagrin

      Puisque vous ne me causez plus de chagrin et que le souvenir que j'ai de vous se dissout dans l'épreuve que je traverse je vous serais gré de reconnaître mes nouvelles dispositions transcrites sur ce mur propice au soulagement de mes blessures . Le doigt levé contre la coupe framboisière de l'espérance est le pôle de la délicatesse à venir . Je me suis avançé et cette course m'a mené au terme de l'ignorance pour maintenant, les reins ceints de l'étoffe de la force, scruter avec mes semblables, à mesure du temps... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2014

Ecrire comme si on disparaissait

      Ecrire comme si on disparaissait en cette usure pierre à pierre se construire l'impact de la brûlure du regard sur les mots morts .   Accumulation du verbiage sans choquer les contingences .   Indifférence sans pli et sans couture innondant de lumière ce que l'autre offre , ce que notre peau de chair donne en pâture à notre peau d'ombre .   Menaces , étincelles d'entre boue et ivresse ; se faire tremblement en totale allégeance à l'amitié, sans abondance ni oubli , atteindre... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2014

Enigme du Grand Silence

      Enigme du Grand Silence en posture aléatoire quantique résolument notre , en cette possibilité de convoquer l'infiniment actuel , l'infiniment partout , l'infiniment non existant , en soutien du respect dû à cette Nature si libre , si fragile , si montrueusement violée , par l'oeuvre du serpent biblique apte en son rôle malin de faire éclater les assymétries à des fins de destruction .   Il est des nuits où se parant des flammèches d'un arbre de rencontre pourfendre les nuages de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2014

Une lettre juste une lettre

     Une lettre, une croix sur une dalle blanche ; on se lève aussi pour de rien.   La bibliothèque, le soleil derrière l'églantier ; on part en voyage pour de bon.   La vertèbre, la bouche et puis le berceau ; on est bas sur cette terre, bien plus bas que terre.   La pluie, l'enfant contre le mur ; on jure que l'on ne se fera pas prendre.   Ta peau, ton odeur, le calme de ton sourire ; on se croirait au bord d'un étang sous les tamaris.   Un missel, une bille dans un coquillage... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2014

Et après la déchirure

          De plus, ils sont passés sans omettre les vraies valeurs.   Ils ont cherché, ils ont trouvé la semence du semblable.   N'ayez crainte du récit en sa simplicité, soyez de mêche avec l'indicible.   En face du trésor ils se hâtent et lui crient son attente.   La trame se déferait sans préparation, sans repentance.   Au repas, des chants nouveaaux le monde nous appartenant.   Une longue histoire d'alliance entre le fonds et le surplus.   Les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2014

La boule des songes

      Boule des songes des cultes à mystères de paillettes amputée virevoltante .     Pendule de Foucault sur la tête des fidèles couronnés de laurier et portant le ciste.   Orage ikebana des lumières au bout des tiges de fer forgé cliquetis de l'ensemble chants cristallins des rencontres océanes le flux des ondes repousse la poussière s'octroyant la pesée dernière des âmes sépulcrales sous les cimaises punaisées par ces temps de romances aux myriades d'insectes surgis des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 février 2014

A petits coups d'ailes

      A petits coups d'ailes parfois se reposant sur une queue fourchue son muffle se ridait .        Bien campé sur ses sabots le corps lourd il obombait son poitrail .   Salissures par les mucus échangés leurs gueules se nourrissaient de profonds rictus .   Les ailes brassaient la lumière pour quelques confusions tumultueuses faire s'envoler la poussière des anges .   La larve et le taurillon faisaient foi de la vie leurs suins odorants emplissant la nef. ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2014

Ecoute écoute de l'un l'autre

       De l'un l'autre écoute écoute oreille de l'écho .         D'entre la circonvolution et l'échappée le son grave des trompes scandinaves lève la brume .   En marche , les lumières géométriques caressent le grain de la toile .   Les écoutilles ensablées à fleur d'eau laissent passer les naufragés .   Par la fenêtre un soleil aiguisé annonce le jour qui poind ;   Libres montagnes couvertes de neige les mains se tendent ; petite flamme au fond des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2014

L'amour c'est la relation

        L'amour c'est la relation ; et la relation la fin du discours fermé, celui où le "je" ne laisse pas de place au "tu", ne laisse pas de place à l'autre  .       Certaines personnes parlent en donnant l'impression qu'elles parlent toutes seules . Elles posent des questions mais ne prennent pas le temps d'écouter les réponses . Elles parlent sans arrêt mais ont en réalité arrêté toute vraie communication avec leur interlocuteur . Le discours devient un fond sonore qui fait écran à... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 janvier 2014

La grâce de la fortitude

     C'est faire preuve de courage que d'affronter la peur lorsqu'elle se glisse en nous, dans notre corps, nos émotions, nos pensées et notre coeur . Nous pouvons nous en remettre pour cela à notre intuition la plus fine, celle qui s'ouvre à ce qui s'advient lorsque nous rencontrons des épreuves . Il est bon en particulier de la suivre quand vient le moment de faire des choix au quotidien  . Les éléments de cette intuition proviennent d'un niveau de conscience qui se situe bien au-delà de la logique et de la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]