la présence à ce qui s'advient

28 novembre 2020

Sainte corbeille

  Sait-on jamais     ce qu'il faut faire     pour que la porte s'ouvre.           Nuages passent     en leurs carosses de coton     tels baisers goulus.             Mission claquemurée     que la cavalcade     dans les ruines du palais     à te servir     me mit dans la difficulté         de saisir la tige... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2020

Les trente et une journées de nos meilleurs mois

    L'orage gronda     par sa naissance-éclair     en fond de corridor     au son des mirlitons de l'enfance.             Maman geignait    Papa de-ci de-là gigotait     et le papier déchiré du salon     accordait l'émotion à l'instant.           Il y avait du sang     au salon Westminster     par un trait de lune ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2020

C'est bô

      L'œil offert à ce qui est     sans attente     c'est ce qui est là et envahit le photographe     ça respire     ça laisse place en toute simplicité au venu venant du sens     et nous ne sommes pas le sens     mais si prêt entre pouce et index     que ça passe     en défiance d'explication     au bonheur d'être là.             ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2020

Mes enfants de lumière

  Mes enfants de lumière      à la santé fragile     au fil des mots et des choses     ouvrent les papilles     métamorphose     du jour qui vient.           Nus et néanmoins phares     par la morsure des origines     dansent sous les feuillages     à l'orée de l'espoir     cette sente du sourire     sans que cage n'engage.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2020

Station Bir-Hakeim

       Elan virevolte     qu'importe     les portes à passer.             Nénuphars en lisère     phalènes de dentelles     au réverbère disposés.       Bras levés     jambes dépliées     le doigt de Dieu au jubilé des archanges.          Douce arrivée     neige d'antan     que l'ai-je... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2020

Sommes tombés par le devant

  Sommes tombés par le devant   de bruit et de fureur consentis     l'orage frappa la rive     et les impacts de balles     criblèrent la nuée     du sang des oubliés.           Grand'mère se tenait droite     devant Laroussière     ses yeux cernés savaient la question     et ses mains si tremblantes      caressaient les chaînes passées     il... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2020

Le ciel ce matin

  L'aurore ce matin     tel estran en mantille     attend le baiser du soleil     conque marine     d'humeur sourde sollicitée     aux lèvres     entre pouce et index     que le Grand Chat grignote.           Envol lent du linceul     aux miettes de la nuit     succède le desiderata de l'oubli     sans que grogne le loup ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2020

Pénétration en godille

  Proxénète sur le net     des nèfles sèches     j'accuse le coup et la cupule     des entrées     exit l'entrée     sans que la rumeur pubère     n'achalande de ses offres carnassières     le devant du rêve.           Ô ma mère l'Oie     ô mes amarres     levez les toutes     et ce sera demain     que nous converserons de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2020

De grandes portes dorées

    De grandes portes dorées s'ouvraient     dans le feuillage d'automne du merisier     la mariée était belle     le flot de nuages altier.           Ce ressemblait à cette barrière       si haute qu'elle colmatait le trou noir     de l'horizon sans que lumière s'apaise     nous étions sur le départ.               De fines bandelettes de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2020

Mille fleurs à petites lampées

  Ostensiblement soi      aux débours de quelque monnaie du pape     cette haine carnassière en cale sèche     secoue en ces temps de misère   la pensée à la plume légère.           Poème de la mer     que ne suis-je un noyé paisible     à compter les perles de lune     au marigot des incantations.               Je sais de la mer     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]