la présence à ce qui s'advient

07 août 2020

Saigner doucement

      Saigner doucement     des mots de miel     sur les brisures de l'âme.             Suivre du doigt     sur la vitre giboyeuse     les pleurs de l'enfant.           Ouvrir et fermer     fermer et ouvrir     le pli des souvenirs.           Elargir la plaie     pour plus de rouge encore ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2020

La lune plume de nuit

   La lune      plume de nuit     aux teintes d'orange épanouie   intemporelle     et pourtant aile des anges     en élévation tendre     vers ce qu'on attend     sans qu'attente se fasse     en haleine     éparpillant ses voix     effluves des lèvres     sous la courbure du murmure.           Picotements au bout des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 01:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2020

Marie-Lou

     Marie-Lou     n'avait de soin     que pour ses dessous de soie grège.             Montait     au mât de cocagne     le déserteur des jours heureux.           Puis finissait     dans le fossé     le facteur à bicyclette.           Chat et chatte     dépenaillés mais en chaleur     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2020

Epilobes à l'oreille

        Epilobes à l'oreille     la berce cinglait l'air     d'une commisération feinte.               Assujettie aux parties fines     la talonnade fut entendue     en lisière du bois de Saint Amans.           Versant le léthé     sur sa peau brune     les écailles pulsèrent     une rodomontade parfumée     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2020

Mille pointes de sapins

    Mille pointes de sapins     en corniche     d'une corneille dans les grandes herbes     près de l'homme à quatre pattes.           Gouttes de pluie frêles     le vent courbant les bouleaux     fait entendre de son souffle lissé     les accords d'hirondelles effrontées.           Se pare de mots et de pétales     la grande table apprêtée ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2020

le cri de la marmotte

   Le camion bleu     en ouverture du chemin     compte les mélèzes     pour peu que le torrent emporte     le bruit du vent en son courant.           Incessant chant de l'eau     en contre-bas     aux branchages déposés sur les rives     de roches, de galets     à l'infini.           Ne nuisent à personne     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2020

Étrange conversation

       Etrange conversation      à laquelle me fût convié      de participer.             La pièce d"argile était fossilisée     laquelle recélait des paroles     jadis expurgées de nos codes.           Le stylet  s'était imposé     dure mère de nos attentes     comme antennes de l'esprit.           Les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2020

Marcher pour que le jour se lève

   Marcher pour que le jour se lève     se perdre au naufrage des instincts     tel est le dilemme     lèvres offertes à qui les prendra     hors des draps se pencher     vers l'aimée des prés      la coccinelle     mirabelle     de la cloche d'église     appelant à l'urgence de la prière     sans obligation     sans intention ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2020

Muse sanglière

   Muse sanglière     de ses sabots     évasant la soue     à coups de muffle     elle replia ses atours     mesurant       ô combien     de temps et d'espace     il faudrait     pour escargoter     yeux dans les yeux     la paille et la poutre     riche fenaison     en vue de la rencontre.     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2020

Marmotte margoton

     Marmotte margoton     à filer la quenouille     sagement coîte     contre la ridelle     fleur sujette       passementerre     à se passer du superflu     hors du flux de la Nebbia     correctement affublé     de ce coutre buissonneux     en calle sèche     négligemment remisé     à merci du vent     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]