la présence à ce qui s'advient

13 décembre 2019

Batifolons le long de l'onde

    Batifolons le long de l'onde    coquille de mots    aux aléas des remous    soumise et consentante    mâchurée en eaux dormantes    ouvrant larges ses yeux    émerveillée    par ta rencontre.         Arrivés au bief    déposons les amarres    contre le granite de la berge    montent les vociférations du meunier    pour peu que la peinture s'écaille    ma poule... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2019

Du ruisseau au chant d'oiseau

  Du ruisseau au chant d'oiseau    en écho des montagnes    si tendre si fragile    cette ascension vers soi    au poudroiement des lumières    bouches ouvertes    nous irons    la blanche auréole des matins    guidant le berger    main ouverte    à qui la prendra    notre enfance    entre les rochers    au crépu d'une végétation     que l'amble d'un cheval    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2019

les abysses de l'incertitude

  Frappant    les sombres abysses    la vague vint    puissante et chaude    broyant nos illusions    au fond des abers fracassés.         Tout était plus grand    la prière montait des embarcations    le flot cinglait les visages    il n'y avait sur le pont    que cordages enchevêtrés    et prise de ris cliquetante.         Quand du ciel    jaillit la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Mamour ma vie

  Mamour ma vie    aux racines mêlées    filtrait cette lumière    en fond d'allée    aux arbres de gratitude    et de puissance ailées.         Des papillons de jour    des papillons de nuit    dans leurs courses syncopées    dansaient l'aller-venu    des vives couleurs de l'Esprit    au son des tambours guérisseurs.         A genoux sur le seuil    elle... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2019

Comme aux infos

     Comme aux infos    il y a le monde en ses excès    et puis l'aigrette blanche    en son immobilité.         Au coucher du soleil    il y a l'homme sensible    le trublion des marais salants    la lèvre moussue.        A marée basse    traces sur le sable    du cygne en son envol    un frisson pour se remémorer.         La nuit organise les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2019

Eperdu, à courir les bois

   Eperdu à courir les bois    l'homme se met vite en émoi    sous le murmure d'un ramure    poussée par le vent    qui de ci de là    fait vaciller la houppe des grands arbres    au regard vibrant    point de remue-ménage    juste la danse vigilante     des gardiens du seuil    dont l'œil darde    en l'avenir lustré    par maints passages    telle peau étendue sur la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2019

Poètes amis

 Sont faits pour s'aimer ces deux là     à la cantonade    d'âme et de gargouillis du cœur    s'échappent à petits jets de sang    les ambages sans menottes    d'ailes altières    les passements de jambes    des poètes nos frères    nos pères nos fils    l'accaparée aux cieux    des calmes enfants de la vie simple.       Passant    ôte ton couvre-chef ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2019

Demain, l'arc-en-ciel

     Aux limites   de la quête et du doute    il y a cette attente,    la clarté en son avènement.           Les nuages peuvent se déliter,    les vents ne suffisent plus,    il y a la marée du cœur    qui monte    et fait vaciller l'être.         La pluie qui tombe sur le ciré    au contact de la peau nue    électrise la conscience    d'être au... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2019

Ma mère de l'autre temps

   Ma mère de l'autre temps    d'où elle venait    je ne sais    peut-être de ce train    au dessus du viaduc    puis le retour en enfer chez les sœurs    sans Marie    abandonnée dans les draps souillés    offerte à la terreur.         Mon père silencieux et amoureux    s'accrochait à sa femme     comme au radeau de la Méduse    courant joyeusement    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2019

Se sont rapprochés près du grand hêtre

    Se sont rapprochés    près du grand hêtre    pour effacer les saisons    en remontée des ans passés.         Assis autour de la souche    à contempler la haute ramure    ont remisé en souvenirs    la sente des sangliers.         Puis ont prié    pour que revienne la pluie    sous le craquelé de la soue    bauge des ultimes protections.       ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]