108-IMG_5341

Fine mousse infinie    

De la petite fille aux nattes blondes    

Dont l'embarras d'être île plutôt qu'aile    

 

Allie notre regard hors Limagne    

Vers ces abrupts de la montagne    

Offerts au promeneur    

Ce mentor des orfraies    

Le duc du Grand Duc    

L'or de Tournemire    

En ligne avec le saint des saints    

A cheval sur un sapin.        

 

Petite fille des tendresses    

Carmine vaine    

Aux yeux vairs    

A la lèvre discrète    

Que n'eus-je la permission    

De te tenir parole    

Pour le rôle de papa    

Alors que par la fenêtre passait    

Le pic épeiche de la pensée    

La fourragère flèche d'un destin    

Rire chafouin du matin.        

 

Douceur des parturientes    

Chaque mousse à la fine esquisse    

Offrait à qui venait    

La parenthèse d'un belvédère    

Blanc de blanc    

A la tunique du barde des brumes    

Au sommet comme au bas des pistes    

A grisoller de si douce manière    

Que les pignoles sèches du bois de Laroussière     

Suffirent à la flambée dernière    

Dans l'âtre de Frugères.        

 

 

955