IMG_6410

 

 

 Aux barrières de l'esprit    

il y a l'oiseau doux    

marche et respire en sa présence.        

 

 

La chaîne est rude    

telle une lame de fond    

se soulevant en pleine lumière.        

 

Sans angoisse    

ouvert à l'infini    

hors des murailles du refus.        

 

La parure des prés    

est lustrée de multiples fleurs jaunes    

pigments d'amour.        

 

Et quand on se retourne    

vers soi-même et que l'on touche    

l'oiseau doux, toujours.        

 

Des jours comme ça    

main de vie    

au plus profond de nos histoires.        

 

 

 

612