DSC04434 le faune à la petite chaise

S'est envolé  

le jeune homme à la cigarette  

en cet imbroglio d'escaliers  

sans que la marche apparaisse  

en échange d'une petite chaise  

assoir le qu'en dira-t-on  

de ses longs doigts   

jeter la dérision  

parcimonieusement  

cheval de Troie  

assaillant par effraction  

la chambre de Vincent  

en bout du couloir des attentes  

le chat saute sur la table  

câline le cou de l'enfant  

sectionnant d'une oeillade terminale  

le jeu des mille et une tentations  

étuve des nuits de rupture  

élevées en tremblant  

la roue à aubes des reconductions  

au matin frais  

néanmoins cautérisées  

renoncules de ces pensées  

au souffle lancinant  

des renonciations

à quai  

sans que le train déchire l'air  

de sa stridence invertébrée

accumulation des déchets de la combustion  

pour en partie

reconduire l'ardente flexion du faune

devant la vierge cantilène.

 

Derrière la fenêtre

les arbres de l'hiver   

évitaient de trancher dans le vif

les mots d'amour d'un passé révolu.

 

336