IMG_5733 tâches de lumière

 

Ecarter les fûts de la forêt     

dégager l'espace de lumière   

pour limite franchie   

laisser l'arbre   

effacer nos mémoires.    

 

 Avancer à la tombée du jour   

proche d'une nuit d'audace   

en accoutumance   

trouver à tâtons la nef des oraisons   

s'élever en perfection.   

 

Chargé de souvenirs   

sur le rai de soleil   

par un matin vibrant   

compter les grains de poussière   

virevoltant dans l'entre-ouvert des persiennes.   

 

Escarde lâche   

fichée en la serrure   

au vestibule des attentes   

balayer les pensées     

sans permissivité.   

 

De longs filaments   

descendant de la ramure   

pendent ultime verbiage   

les falbalas de l'outrance   

en régurgitation des moments de l'enfance.   

 

Sabir époumonné   

contre la paroi des châteaux de Thérèse   

les cris et bosses sont rassemblés   

au grand bûcher   

des vaines suppliques.   

 

De mille manières   

l'habit cérémonial   

enfle devant la tempête   

bulles si tôt éclatées   

pour une protection désuète.  

 

De givre point   

juste le roman des choses secrètes   

par devant les yeux brûlés au papier d'arménie   

où ceindre de lumière   

la nudité tard venue   

cet effort à partager le nécessaire   

ce moment de doute   

en creux de déshérence   

ce voyage incarné de l'écriture dernière.   

  

332