DSCN6714     Les pensées sont des images mentales qui embarrassent l'esprit et qui nous font réagir hors de toute référence à la réalité. Elles tournent en rond et nous occupent lorsqu'on ne sait quoi penser. Elles se réfèrent à ce qui a déjà été dit et tissent un foisonnant faisceau de rapiècements, de ravaudages, de stéréotypes, en encensant, plus ou moins élégamment, celui qui se propose d'être le faiseur de bons mots, le détourneur de l'originalité, le fossoyeur de tout effort à s'extraire des habitudes .

Les pensées sont comme un vol d'étouneaux plus aptes à parader en d'étranges circonvolutions dans un ciel de traine, qu'à exprimer la lumineuse solitude d'un individu en proie à la tristresse causée par le départ inoppinée de la meute .

La Pensée, elle, est essence de l'Univers. Elle est la source ineffable de possibilités surgissant de nulle part. Elle est, au débotté, la surprise du chef, pas nécessairement bonne mais qui interroge, qui occasionne le trouble dans les choses acquises et sollicite la déviance, le pas de côté, comme moyen essentiel à se dépasser .

La Pensée réfléchit la source lumineuse et n'a qu'un désir ; c'est de se diffuser .

De commencement en commencement, la Pensée acquiert une appétence à faire vivre ce que l'on est, en passant de l'Insconscient au Conscient pour aboutir au Transconscient .

C'est à ce point, qu'alors étant agi, nous rentrons dans la Conscience réflexe pour développer ce qui vit autour de nous .

Ainsi nous faisons alors irruption dans l'espace lumineux de l'Action. Nous parachevons une expérience de la Pensée qui nous extrait du brouillard du survivre afin de nous amener à vivre libre .

 

53