20 novembre 2022

Homme de foi

    Pomme de lune    de mes doigts gris de runes    aurai-je écarté du chemin    cet homme saint.         Passant du livre en pâmoison    aux rives de la raison    la découpe du trottoir humide    faisait figure de vide.         D'invisibles orages balayant la place    serait-ce de nos traces    la courte paille d'une courte vie    dont nous serions épris.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2022

Gavarnie 1961

  Et la mer se répandit    toujours même bordée    des hommes accoutumés    de bonne ou mauvaise humeur    à se parer le matin    des coquillages de la veille.         Firent des signes    le long des berges    ceux de l'eau et du ciel    attachés contre leur gré    à la roselière surannée    des années écoulées.         Plus de la moitié    quittèrent le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2022

Une paupière se ferme

  Au muet d'un silex éclaté    à la tombe sans croix d'une sépulture    faucille sèche contre marteau    la paupière s'est fermée    d'une déviance écarlate.         A contempler les horizons moraux    le cadavre de l'énigmatique maladie    a rejoint le pépiement de l'oiseau    en distraction    d'un frisson sous la futaie.         Notre tâche la mort    l'extravagance d'un... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2022

Nuits acides

  Dialogue idoine    de la perle et du sainfoin    en communion extrême    d'une rêverie de luxe    ample degré d'éveil.         A mi-sol    dans la feuille sèche    ensserer par la taille    le travailleur d'Afrique    en option de survie.         Se produit l'amalgame    du mycélium et du bois mort    catalogué dans ce contact    de l'homme et de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2022

Luce ma sœur Luce

  On m'a dit que je pouvais la ficeler    cette mort opaque et rance    ce paquet de craintes accroché à notre cou    et qui nous terrifie    quant aux idées que nous lui portons.         Etre le "moi" des accumulations    l'exsangue bassine des moires et des mémoires    l'enveloppe que nous avons usée    une fortune que nous avons déboursée    pour pas mourir trop tôt.         Dans... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2022

Les grandes oreilles

   Marche des étoiles    à petits pas    d'une étreinte harmonieuse    la pierre des ancêtres  en grand équilibre      permettre l'expression de la vie.         Chuchoté de par le vaste monde la nature nous parle   que le secret déborde d'exigences    de formes et d'aspects    pour Force agissante    faire sérénité de tout.        A la fourche du partage    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2022

L'aïeul

  A l'époque    il suffisait d'un coup de main    puis passant son chemin    quignon de pain en poche    aller jusqu'au lendemain.         La peur s'arrêtait quand vieillesse venait    cycle sans fin se poursuivant    station debout    cerveau vacillant    contre une porte de grange.         Le but espéré    une réponse adéquate    chopine dans la poche   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2022

Fais ta jolie

  Fais ta jolie    d'herbes et de branchettes    accomplie    d'être parmi la louange    chair haute de l'enfant.         S'évanouiraient    pierreries et feuilles d'arbres    que les mots pour le dire    seraient vertige    pour Louna la plus belle.         A se souvenir de près    d'être du Royaume    nous serions selon la tradition    les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2022

Effeuillage 1

      De sable et de sang mêlés    enfreindre la porosité des soumissions.         D'une cuiller accueillant les fadaises    ouvrir la fenêtre des outrances.         Passer la tête dans l'encoignure    paraphrase la surprise.         Surdité devant le miroir    fiche un coup de poignard.         Il n'est de guerre en raspoutitsa    que le piétinement... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2022

Le pas du Géant

   Qui il est    il est qui    qui il est celui là    pas le rat des champs    sûrement pas    pas le rat des villes.         A mesure de la main    effleurant le parapet    qu'eût-il fallu de plus    en songeant aux enfants    qu'un pas du Géant    se déplaçant élégamment.         La robe de feutre s'est ternie    de par les rues froides du VII... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]