27 août 2017

A l'ombre en canicule

  A l'ombre en canicule,    s'ouvrir aux pensées remontantes    s'ouvrir aux fièvres de la nouveauté    s'ouvrir aux clarines du troupeau    s'ouvrir au repas dominical    s'ouvrir à la photo de famille    s'ouvrir au portillon qui grinçe    s'ouvrir aux miaulements du chat.      A l'ombre en canicule,    savoir mûrir sans se flétrir    savoir recevoir la parole qui vient    savoir donner une parole... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 août 2017

Ma main fripée

  Ma main fripée    contre ton sein chaud    les doigts mimant la démarche    des êtres sur le sable    ensemble nous irons    rassembler la laine et le coton.     Habits de pluie    laissés en bord de route    et que personne ne bouge    il se pourrait que fumerolles naissent    de cette rencontre      du rire en dérision.      Eclisse vitupérante    de ta voix... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2017

Et puis le sens en déliquescence

   Pieds nus    sur la Lande    le bâton bien en main    la musette sur l'épaule    le bonnet recouvrant les oreilles    derrière les vaches    aller vers la cabane    le chien à mes trousses    faisant ce qu'il voulait    de taupinière en taupinière    puis levant son museau vers moi.      A front renversé    se remettre aujourd'hui    du départ d'Orion    aux... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 août 2017

Tu me viens ô lune assouvie

  Tu me viens     dans la nuit    ô lune assouvie    femme de la contrée     enfant des herbes folles    vieillard familier    tard dans le miroir    sous la caresse des souvenirs.      Lève les yeux    allume les torches    au temple des attentes    sois sainte femme    arc-en-ciel de désirs    sois l'enfant    assis sur la margelle du puits    sois le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

Sorte de lanterne aux joues roses

    Sorte de lanterne    aux joues roses    ton sourire étoile    éclaire mes entrailles    visage de dentelles    saupoudré de lait      tendresse contre l'épaule    le chat s'enroule à ton cou.      Arbre sans feuillage    le rouge ronge ta bouche    petit noyau sec    que le regard accapare    chevelure défaite    d'un ventre mûr    rousse démangeaison... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2017

Ma fille, ma toute petite

   Ma fille    ma toute petite    mon enfant éternelle    Carmine de retour    mon enfant des bleuets    que j'ai cueilli au ventre de sa mère.      Puis frère vint.      Et j'abandonnai le château  au désir d'un autre homme    ne gardant que les membres épars   dont je reconstituai le corps       Osiris déchu    quelques week-ends    affligé de ne pas avoir su... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juillet 2017

Aux cornes d'appel

      Aux cornes d'appel    galets jetés contre les portes d'airain    la montagne fige la parole.         Equidistante des embrasures    la mesure frappe d'estoc et de taille    sans que l'ombre advienne.      Il y a du sang sur tes vêtements    les lacets ressérés    feront marche forçée.         Elève la lune     à hauteur des griffes    de l'ambre marin.... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2017

Ombrelle de lumière

    Ombrelle de lumière    au vert triangle    de la Dame Blanche.      Le chemin en balcon    collation du jour qui vient    dandine le chant des oiseaux.      Murmure d'eau    derviche tourneur    ivresse des senteurs.      Debout    immobile    le torrent racle le crâne.      La montagne en ubac    lève sa voile    devant la montée des eaux.... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2017

La nuit silencieuse

      La nuit silencieuse    plein de livres tout autour ~ néanmoins je tousse.                Le chat à sa place    les petits enfants dorment ~ tic tac du réveil.              Je baille et me gratte    la peau fait chanter la lune ~ assis je contemple.              353
Posté par regardauvergne à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Calque éphémère

    Escalador    des pesées en fenêtre    se reflète l'hors temps    des frémissements.          Calque éphémère      des pensées jointes    l'ordre orthogonal    fragrances déployées    énumère les marches    d'accès à l'antienne    clamée par les anges    refuge sanglé     des anfractuosités de l'oubli    les chaînes raclent la terre   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]