25 octobre 2018

Billevesée en robe diaprée

  Billevesée en robe diaprée    se remit de sa folle nuit    les neurones à bouts de cils.         Vasque rédemptrice    au sortir du psautier    toutes antennes dehors.         Feulement de la Bête    argumentaire des forêts    les lucioles se joignent.         Marbrées de près    l'œil démultiplié    les riches heures du prince.       ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2018

Un œil en recouvrement

      En dévalade franche    la roche aux mille aspérités    accomplissement du ciel.         Ramassons ses hardes    en compagnie des bouquetins    d'ombre et de lumière feintes.         Un œil en recouvrement    jointes esquives    au cœur de son cœur.           456
Posté par regardauvergne à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2018

C'est à voir qu'il nous faut

      C'est à voir qu'il nous faut    cette écriture sympathique    que l'œil averti décrypte.         Peint et repeint    le bois fût recouvert    de ses habits du dimanche.         Neige plurielle    s'effaçant jusqu'en ses entrailles    que le verbe encanaille.           455
Posté par regardauvergne à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2018

La lumière dans l'obscur

    La lumière dans l'obscur    atterrissage en douceur    erreur de casting.         A la craie jaune    la rugosité du sol    un pas de plus.         Caresse sur le sol    instant de silence    un cri dans la travée.           454
Posté par regardauvergne à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2018

Le bleu du blanc

        Le bleu du blanc    appareillage sage    souffle l'esprit.         Le dehors du dedans    le dedans du dehors    atemporalité.         La pierre en sa dureté    le vide incommensurable    passage obligé.           453
Posté par regardauvergne à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2018

Bichon le barbu

    Bichon le barbu    l'œil en ivresse    danse des herbes sèches.           452
Posté par regardauvergne à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2018

Mine de rien je vis

  Mine de rien je vis    dans les encombrements    le cœur de nos parents     les marsupiaux    enserré dans les nœuds de l'arbre.          Point n'eût fallu    de ces élans matrimoniaux    pour accorder pareille méprise    le dextre et le senestre    de l'épée de justice.         Mêlant les souvenirs à l'ouverture    ensemençant le champ de nos ancêtres   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2018

La déchirure s'est rouverte

  Fruit sec décollé de sa gangue  claquement de langue au crépuscule      la cicatrice s'ouvre    passagère clandestine devant le Nouveau.         Point de mouvement    juste l'appel du chorège    chargé d'organiser le passage du gué.         La fièvre n'est pas punition    pour le lutteur d'absolu.         La peur est grain de foi    pour la jeune pousse    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2018

Construire quelque chose de neuf

    Aux trois âges    pommelle des fenêtres que l'on ouvre     et ferme    pour les rouvrir à nouveau.           Remonter vers la lumière    impose la descente subséquente.         Grandir    petit de l'homme et de la femme    jusqu'à l'adolescence    oblige la première descente    où l'être nouveau brûle    en la consommation de sa puissance animale ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2018

Il est temps de se mettre à l'ouvrage

      Vers le haut de la montagne    à la cime des arbres    pendent les chiffons colorés    que les rapaces ont dispersés.           A l'affût près des roches moussues    près de la source    le loup guette    le museau frémissant.         Montent de la vallée    le cortège des humains    raclant de leurs souliers ferrés    les cailloux du chemin... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]