11 décembre 2016

Ma fleur, ma vie, ma vibration

     Dès que j'entendis le mot "amour" .    Vive voix et coeur énamourés d'une braise ardente,     se délièrent les fibres de l'ennui     plongèrent en leurs eaux d'origine    l'accord essentiel des notes graves et douloureuses    ma fleur    ma vie    ma vibration    ma pantelante adoration    bouche en haleine du souffle    ma grâce sur herbe tendre    écartelée aux quatre membres de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2016

La quête écarquillée

    Coupure d'esprit le courant ne passe plus à bien d'autre pareil la fuite .       Du même au même désespoir de l'écoute la gorge gonfle et se tait .   De Vincent à Toulouse le miroir aboli claque du doigt sur le zinc syncopé .   A cru à sec sous le sang des terres chaudes un fusain entre les dents la quête écarquillée .   308
Posté par regardauvergne à 04:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2016

Du signe à la lumière

    Passage fulgurant du signe à la lumière, encastrement des épaules  dans le chas de l'aiguille .     L'invisible et le visible s'entretissent à la faveur de la vérité, bouche d'ombre ouverte .   Branchages en couronne, servitude qui se nourrit du mal et change l'or en plomb en tombée de nuit, inexorablement .   Le chant éveille les vertus du silence, le silence vertical fait incantation, l'encerclement s'acharne sur la raison en quête du germe premier .   Les moines... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2016

Le chat noir dans les herbes

       Dans les herbes aromatiques près de la source un pan de mur énigmatique regard de l'au-delà le chat noir voit l'ombre des âmes la nullité des distinctions l'incohérence du monde l'arrêt du flux poétique un semblant d'accueil dans le silence du recueillement où la plus haute branche du grand arbre vaque dans le vent .        Et s'il sort ses griffes en ces lieux racines où la force mentale transforme en énergie pure le regard de l'Esprit, c'est pour discerner des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2016

Délicate présence

         Délicate présence à petits cris le chant de l'homme aux brouillards de tant d'esprit amoureusement cadré  par la Beauté .        Jamais ne tariront les fleurs de cerisier sur la roche mouillée .        Juste mon reflet dans la goutte de rosée .        Immensité  un trait d'encre une barrière anonyme levée le sabre droit devant le chant de l'alouette .        Fasse que je marche jusqu'à la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2016

Immortaliser le monde

         Immortaliser le monde en l'unique vérité .        La fonction de la poésie est d'aller là où est notre chemin, avec persévérance, profondeur et foi .        Entre les praticiens d'un art débonnaire et la quête du " toujours plus au-delà du connu " n'y aurait-il pas le grain de folle sagesse qui nous fasse creuser au plus intime de soi  le reflet du grand absolu, nous les aigles invisibles tournoyant autour de cimes invisibles ?   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2016

Bougie allumée

        Bougie allumée par la fenêtre la nuit ~ juste en sfumato   ne pas avoir peur de l'ombre des mots     303
Posté par regardauvergne à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

De son poing sale

       De son poing sale nez collé contre la bûche ~ la belette fuit   s'appuyer feux clignotant la mort sans vergogne .     302
Posté par regardauvergne à 12:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

Vite franchir le pas

      Vite franchir le pas de cette vie douce et humble ~ cheminée ouverte .     301
Posté par regardauvergne à 02:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

Tant et tant de masques

      Tant et tant de masques sous le très lent feu du temps ~ le jour se déchire    traces de lumière entre ciel et terre     300  
Posté par regardauvergne à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]