10 septembre 2021

Douceur d'un amour

      Douceur d'un amour    dans un bloc vibrant    que les lèvres ajustent.           Exorciser la frayeur    par un été de vacances    de la montagne à la mer.         Décliner un bonheur    sans passage à niveau    devant les rails de l'avenir.         S'apostropher du coude et du chef    devant les irréductibles de la croissance    que le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2021

Une VIE-UNE

    Acrostiches des poésies de grand-mère    selon la période intermédiaire    nous élevons les signes au paraître des fers.         Les miracles abondent    et nous nous éloignons    sans que le tonnerre gronde.         Nous fûmes morts    et renaissons en silence    en tirant la couverture au sort.         Point de réalité    juste un parfum préféré sous le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2021

L'ombre des ardents

      Du gris dans le ciel    au ressac de la mer    l'horizon palpite.           A grands coups de pagaie    l'ombre des ardents    remonte sur le quai.         Des cris agitent les cordages    le bois gémit sous l'assaut de la houle    sur le pont les mousses écopent.         Puis vint le temps    des calmes paresseux    où la mouette... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2021

La cupule du destin

      A livre ouvert    pour que la nuit vienne    l'orage s'abreuve au guignolet des ondes folles.         Il est nécessaire de pousser la page    hors des limites du supportable    jusqu'à la garde à l'improviste.         Du creux des vallons    montent les pleurs    près de la pierre qui vire.         Et que vivent     les fibres cousinières ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2021

Au porté-jeté d'un cœur immense

  Au porté-jeté d'un cœur immense    la violette dépouillée    et simple d'un vide abyssal    se paraît de ses mains silencieuses    aux écailles terminales    d'un habit de circonstance    parure sans découpe    abandonnée sur le rebord de fenêtre    dans le bol de grès    en attendant la pluie    sourire de vie    qu'un temps nous avions recueilli    telle la balle d'un enfant    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2021

Contemplation . 1

  Jusqu'en 2000    je grandissais et puis v'lan    tout à trac dans le sac des tracas    je passais la barrière    pour me trouver coit    sous le pont des mystères    à contempler la lumière    par les deux bouts de la lorgnette    à écouter le clapot de la rivière    à échanger quelques remarques altières    sur le temps qui passe    de saison en saison    au retour des vacances    à... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2021

Une fois la guerre

  Amarres d'Yvan    la marche de Cyclopède    fût hautaine    et avenante    cette marche concordataire    effectuée au retour de la guerre    misérable guerre    où nous crûmes bon d'adjoindre    à la monstruosité la quenouille des jours sans fin.         Pliant sous le bât les mules renaclèrent    à la montée du chemin de traverse    avant de s'engager sur la voie principielle    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2021

Prêcher pour sa paroisse

       A la mi-août    les chats prêchent pour leur paroisse.             Ne m'obligez pas    femmes du parvis    de vous signaler à la maréchaussée.         De guêpières costumées    elles sont accourues sous la  ramée    les seins saillants    sour gorges déployées.         Point de mystère    au petit jour    renaclant à la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 01:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2021

La femme au manteau noir

    Sais-tu que le vent    parsème les soucis le long du trait de côte    et qu'à l'aube    quant paraissent les premières lampées de miel    se glisse la femme au manteau noir    à même le cou paré    pour que la hache claque sur le billot    en ces temps de misère    où l'on avait remisé au fond des granges    la pourpre et l'or de cette manière d'être    en disposition d'épeler la phrase dernière ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2021

Se perpétuer

      Se perpétuer    à perpette    sans se tuer à la tâche.           Jouer sa partition de père de la nation    et de nos enfants    avec clémence sans être sot.         Avoir un œil sur sa progéniture    être affecté des brisures de vie des uns et des autres    sans se décevoir.         Sentir la douce amertume    de prolonger doucettement ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]