07 janvier 2021

la nuit passe

    La nuit passe     inquiétude     et silence des arbres     devant cette abstraction     qui me relie au rêve       effiloché    par le biais      d'un bief écarlate.           Démembré et Rassembleur     je révèle de vieilles histoires     en alerte d'exister     dans un ciel exigeant     qu'une œillade... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2021

Ecrire au devant de soi

  Ecrire ou ne pas écrire.           Le cri des arbres est adventice     à ce qui m'appelle.           Il est de silence épris     et fait grand bruit     au fond des failles de l'esprit.           Il est la fille des prosopopées     et quand vient la chute des feuilles     que la forêt est aux abois     l'agonie tricotée ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2021

L'ailleurs

     La souffrance physique     resserre son étau et me plie     chair gémissante     et n'y suis pour pas grand chose     en effusion de ce qui est bon et beau     comme d'habitude.           Les dangers de la dérive     sont voyage courroucé sur une mer calme     ils disposent de nos passions     pour s'engager à tarauder le temps     en... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2021

Bouquerie du temps

      Le bouc se leva     pour de son étreinte sensible     associer les songes et le temps.             Point de sentimentalisme     à la proue du navire     la mer se tordait de douleurs.       Et la page éclata     au souffle pur de l'inspir     nous pûmes rejoindre le mot.           Accroché au langage     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2021

Une fresque en légèreté

        Une fresque en légèreté     et tout est art     en persuasion     en intuition     pourvu que le train passe     le train des connivences     des accords momentanés qui perdurent.               Puis l'intention se déchire     avec plein d'histoires palimpsestes     à décortiquer     pour que se régalent les danseurs... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2020

Le pont des lumières

  Le pont des lumières  au bout du bout     en lisière  à la hune du prunier   laissait paraître le grand homme     ganté de noir     visage épais aux pommettes saillantes     un reflet     le chat descendant l'escalier de bois     à la remontée des vaisseaux vagabonds     hors des canaux dormants     il y avait place     sous la soupente pour le loup gris ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2020

Mirabelles à l'index

  Mirabelles à l'index     perles en attente     de qui se courbera     dans l'ombre d'une vision     sans que l'encre paraisse     sur la missive jointe     à l'épaisseur du verbe.           La vie     pleine de l'emploi de soi     dans l'accueil     bouche cousue     d'un cœur contemplatif     illustrissime échos ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2020

Flexibilité étrange du temps

      Flexibilité étrange du temps     par temps de neige     dans le jardin aux légumes     que la durée amollit.             Les violons sont rangés     les feuilles tombées et ramassées     pour un chat ne s'aventurant plus     sur la froidure des dalles.           En vigilance des uns pour les autres     nous avons appliqué nos... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2020

Corona des prés

        Souple et souriante     la petite boule de mousse     spongieuse à souhait     pénétrait les maisons     à corps et à cris.             Plume d'oie et sortilège     elle accomplissait le vœu     des dix plaies d'Egypte     en surveillant par les bronchioles     si le brouet prenait.       Polyglotte dans ses... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2020

Fissures à l'âme

     Fissures de l'âme se perdent dans les tourbillons du torrent     la ficelle et la pierre     des armes de naguère.           Accrochés à quelques branches     les reliques du grand passage     qu'il fallut accompagner     le temps de l'acte souverain.           Affront plantigrade sur la mousse     d'accrocs que les fleurs vénèrent     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]