04 octobre 2021

Marchant je le suis

  Marchant je le suis    à suivre ce que je suis vraiment    et que jamais je ne saurai qui il est    ce moi des aventures épisodiques      ce germe de blé    unique    mais resurgissant chaque année    à hennir sans haïr    annus horribilis    cette portée des petits hommes    cette portée des petites femmes    offrant sur les cailloux du chemin blanc    le son des ses pas    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2021

Grand Chat

     Dans une boîte à chaussures    sous le pommier du Japon    au milieu des feuilles tombées mouillées sur les pavés    Grand Chat était là.           Son corps palpitait    rose de peau    sans poils.         Je me suis incliné    pour effleurer du doigt son corps nu et tiède puis penché contre sa tête                 ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2021

Sur la table d'orientation

  Pas de bruit    plus d'images    ainsi font font font les petites marionnettes    de la cave au grenier    quand le jour devient souvenir.         La pellicule d'acétate se détériore    au passage du temps    qu'une main a oublié    dans le placard du passé    entre vaisselle ébréchée et vieux papiers.         Les pas ne feront plus craquer le plancher    la montre sera... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2021

Ce n'est pas difficile

    Ce n'est pas difficile    d'avouer l'existence    de ce lustre de cristal    fleurissant sous le plafond de bois.         Ce n'est pas difficile    de lire et d'écrire    un matin d'empreinte du sacré    le geste dégagé du sens moral.         Ce n'est pas difficile    pour trois arbres au suc du May    de combattre dans l'espace vital    l'ébouriffement éperdu... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2021

Aux herbes médicinales de Meyrignac

  Aux herbes médicinales    d'odeurs et de propriétés requises    pleines brassées     de bulbes épelés    à l'orée de la maison de chaume    il est seuil où déposer    l'errance d'un parcours de vie    sans que mal y pense    si ce n'est la passe de Compostelle    des pieds poussièreux    empruntée par les pèlerins    en compagnie des nuits    de remise en clair    du message... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2021

Parfumé à l'ail des ours

      Parfumé à l'ail des ours    la clé de Tournemire    clencha l'ombre des sous-bois.           Immesurable en son lamé de griffures    la proie s'effilochait    devant le prêt-à-porter de la séduction.        Pour que le vent souffle droit    à mesure du retrait des choses douces    rides rapides sur visage flétri est requis.        Replier les ongles usés    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2021

Dessiner ce qui est juste

      C'est de ta voix    que sont nés l'ombre et la lumière    mon enfant des grottes profondes.         En transe    dans le creux d'une vasque à même la terre    j'avais dessiné ce qui est juste.         Le vent rassemblait les feuilles d'automne    contre le mur de défens    sous la chape des châtaigniers.         Des êtres puissants et infiniment lointains ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2021

Aux soupapes d'amour

    Aux soupapes d'amour    j'ai activé la flûte des vertèbres    acrotère posé de guingois    aux cintres de la Rencontre.         La tête dans les étoiles    par cette nuit grège    le rire des pierres    faisait banquette jour de fête.         La féerie cinglait la joue    quartz scintillant    à la pointe du granite rugueux    d'un suroit renouvelé.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 01:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2021

Le bonheur de vivre

  S'adresser au fou de circonstance    par cette capacité de devenir le roi du vide    en grande profondeur du langage des chats    que le mystère fait vibrer.         Ouvrir sans ambages    le culot de l'obus    au pur silence de l'instinct    par temps de mitraille advenu.               Tu as caché l'esprit de ton enfance    sous les draps de l'attente    et passe en... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2021

Douceur d'un amour

      Douceur d'un amour    dans un bloc vibrant    que les lèvres ajustent.           Exorciser la frayeur    par un été de vacances    de la montagne à la mer.         Décliner un bonheur    sans passage à niveau    devant les rails de l'avenir.         S'apostropher du coude et du chef    devant les irréductibles de la croissance    que le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]