29 octobre 2022

Au défi de l'infini

   Plus de mille ans    séparent l'offre qui me fût faite   de naître    de ce que je suis devenu    avaleur de ce que je perçois    ravaleur de façades.         Malaise    devant le berceau fleuri    en vitrine    sous l'auvent des disciplines    pris d'un tournis    quand défilèrent les soldats aux braies rouges.         Mal armé    consterné ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2022

Bifurcation de mise

    Changer de train    en laissant ses bagages à quai    accepter     ce qui vient.         Signe après signe    la vie saigne ses reprises    remettant à demain     la flûte des souffrances.         Avancer les yeux bandés  en secondes noces    puis en troisièmes    croquer sa destinée.         Le peuple approuve    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2022

Poésie pour mots tôt venus

  S'écouter danser    se voir dormir    braire à se casser la voix tendre l'oreille    au vertige sans pareil    d'une aurore boréale    qu'aurait mis l'idéal    en pots et en bouteilles    merveille merveille    pour se dire qu'on est là    au bord du lac    à compter les ronds    profonds profonds    de l'eau     de l'eau delà    qu'on chante menthe à l'eau ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2022

Voyage en terre connue

   Il se balance   st perdu    le Grand Louis    sous la poutre de la grange    à regarder par la tremie    les hirondelles à tire d'ailes    aller vers l'outre-tombe    des cris en queue d'aronde.         Faudra passer faucheuse    sur les prés énamourés    de mousserons bien ronds    enrubannés par la rosée    des coryphées de circonstances    semant par la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2022

Il est tard ce soir

    Des nuages gris    une musique    aux notes rondes    de nuit    la collégiale présence d'une mère    frêle et douce    comme la pommelle de la rampe    vers la cave menant    au piano des souvenirs    miel de nos mains jointes     contre les stores éventrés    par le souffle du missile.          Les soldats de l'an II    ont les entrailles à fleur de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2022

Blanche collerette

  Blanche collerette à ce jour    légère en sa démarche    vous m'êtes venue    et c'est moi qui apparu      à la verticale des géants grumeleux     devant les brumes éponymes    dans cette allée des hêtres    changeante pâte sarrasine    à même de lever    dans cette nef silencieuse.         Permis de dire avec courtoisie    que l'enfant au chignon    à la porte des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2022

Marie Belle

    Marie Belle    avait un œil vair   vert comme la mer     un œilleton en permanence   ouvert sur la frontière.           Du jeté de porte    elle préférait l'ourlet de robe    prise dans le chambranle    de la chambre attenante     aux lumières d'enfants.         La porte pleurait    de ses peintures craquelées    elle évoquait un travail... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2022

Coquinage

  Perché sur un roseau    c'est un bel oiseau    à pied ou en voiture    qui fait turelure    jusque dans la plainte       avec vigilance et sans crainte    à guetter l'aigle noir    sans toutefois y croire    ne serait-ce qu'une fois    dans la ville de Foix    où parmi les étoiles    qui décorent la toile    comme en Ukraine    au milieu des graines    ou... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2022

Qui l'eût cru

  Scintillent    à la queue leu leu    les perles du mal au crâne    étrange miroir    à justifier les couleurs ajoutées    sur le mur de refend    pour que la nuit s'écoule.         Nous connaître    sans reconnaître    l'herbe gelée dans le giron de l'aube    à l'horizon bleu    d'un hymen de circonstance    en suppression    du geste de l'horloger.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2022

Le sage et l'œuvre d'art

    Le sage en ses scolies    perpétue l'idée qu'il a de lui.       Avec ses souffrances     il est l'essence qui le fait naître.         Et tout revient au même    tout est égal dans l'indifférence.         Ni aveugle ni stupide    il est impartial et charitable.         Au plus bas degré de sa liberté    il est unique.         ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]