05 septembre 2018

L'Ouvert pour l'autre

       L'Ouvert en soi en moi    l'Ouvert pour l'autre    l'Ouvert à l'autre.             Retournement des yeux    coquillés au reflet de la libre issue    par les yeux de l'animal.         Dès l'enfance    nous fûmes sur le parvis des apparences    le support des remontrances.    A écrire le plein et le délié    de pinacle en chaire sermonnante ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2018

La Certitude et le Nouveau

                    L'Etrave des murailles    dans la douve profonde     marque la Certitude.         Ce qui paraît certain    c'est la Mort.         Le Nouveau est toujours incertain    un tout petit nouveau est plus que l'ancien    il est capable de changer tout.         442
Posté par regardauvergne à 04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2018

As-tu vu le vent venir et la fleur s'écarter ?

                    As-tu vu le vent venir    et la fleur s'écarter ?         Si le vent recule    la fleur ne perçoit plus.           La fleur marche sur l'air,    pas sur la terre,    la fleur marche sur le rien.         441
Posté par regardauvergne à 03:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2018

De monter vers l'aiguille

    De monter vers l'aiguille   prime la descente en abîme    la collerette sage du barbu de l'oubli    courbure d'une main    mon âme fleurie    sur le rebord en fenêtre    signe d'élans    de pas dans la neige    à regarder se dépouiller    les branches de leur manchon de miel    chute lente mais néanmoins audible    menus sourires s'époussetant    le bras tendu vers l'horizon   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2018

Sortir des eaux

  Sortir des eaux    s'ouvrir à la présence extraordinaire    penser pourquoi être là    comprendre ce qui advient    ne pas confondre le ressenti avec ce qui est    consacrer sa vie à l'énoncé de formules de haute intensité.         Serviteur inutile    faire son devoir    en donnant à manger à ses petits    en protégeant ses petits.         La Vie demande autre chose    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2018

Rejoindre les miettes du festin

       A la tombée du jour    quand les vagues raclent les galets.             Oui j'accepte    d'être de mots démuni    devant le vol ultime    qui rejoint la maison.         Marcheur obstiné    d'arbres et de pierres sèches constitué    la mer devant soi    être vertical    à l'appel du regard éternel.         D'ivresse... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2018

Nous élirons le plus charmant

       De toutes parts    montent des gouffres    les animaux tristes.             Hors de l'assemblée    point de joie    juste du papier froissé.         Dans les couloirs de l'amour    ronfle l'assentiment    de tant et tant de perfusions.         Trop de vagabondage    nous élirons le plus charmant    l'homme au polo... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

C'est le sel qui fait ça

  C'est le sel qui fait ça    c'est le ça qui fait mien    c'est le mien pour le tien.         Passent la fricassée des étourneaux    aux pépiements de nos instincts    une remontrance    et pffft !    sans préséance    la chair à vif    empoigner le manche de l'outil    pour enfoncer le fer    dans l'œil du cyclope.         Il est des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

Le volet crisse

    Au fil tendu    monte la verte raison.         Quand passe la huppe    reviennent les souvenances.           Le clapot du ruisseau     reflète la note souveraine.         Au plein bleu du ciel    la découpe sommitale.         Le vent frais du matin    frise la houppe des arbres.         Deux doigts posés sur le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2018

Au temps du sourire étoilé

      Que ça dise quelque chose   de ce que je sais déjà    m'afflige  et me contraint à la romance.           Faire ce que le vent porte    rend libre de dériver    puisque la mémoire même    est lumière féérique.         Larmes de cristal    gesticulations de l'esprit    portées en déraison    sous l'œil du tigre.         Du puits... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]