05 décembre 2022

La courtoisie de l'Être

  Montre moi ta peau de sous le voile    je sais qu'il y a là    l'errance des choses vécues    et la toise des choses à venir.         Aussi retire vite ces fadaises    du local à chansons    sois dans la docte ignorance    du non-savoir notre maître.         Plus rien autour de nous    apparemment mais pleine de ressources     la source    le lumineux contact. ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2022

La Force

  Graphe de nuit    n'arrête pas le péril    de la constance à mettre sous clé    la Force.         Plus de principes    sur les vertiges de l'ordre    opère     la lucidité implacable de l'accaparement.         Et tout est à lancer dehors    l'ébranlement des assises    comme l'aboutissement de ce qui a été arraché    la Vie toute la vie donc.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2022

Le papa de la passerelle

   Papa    tu viens parfois    par rafales de silence    dans un ciel de présence pure.         Le bouclier là    sans arrogance posé    à choisir les mots pour ça    écrire en impulsion.         Transmettre    le feu avec du froid    dans la barque des sensations    parler en amitié.         Ils veulent partir    un jour d'été ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2022

Un sien de rien

  Tourner autour du cœur    enchante les pétales du temps   nous fait sien    un sien de rien    pour nous rendre heureux    d'avoir raté jusqu'au lendemain    afin de recommencer.         Vite vital de chercher    en fin de gestation    la nature véritable de qui nous sommes    sans réussir    mais en tombant amoureux    de cette vie à demi-mots    sur le tranchant de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2022

A plus soif, écrire

  Ecrire pour se protéger des mots    qui rendent invisible la vie    et accompagner les mots de l'ange    qui font vibrer la chair.          Ecrire c'est vivre à petits bruits d'ailes   tête fine se dressant par dessus la couvée    dans le giron des parents    à s'enquérir de quelques vers.         Ecrire c'est au bord du trapillou de la maison-mère    guetter l'arrivée de celle qui vous... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2022

L'oiseau de Paradis

 S'en est allé    Carolus Proximus    un matin de ciel clair    de cette sphère opaque     pleine d'années-terre    sans bagage par la sente     échapper à ses révolutions.          Point de règles d'amour    ses idées fausses et vraies    formaient la part du grand œil     désuet encartage    en ces temps de mémoire akashique    soumises à ce qui a été fait ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2022

En passant par l'Ukraine

  Brèves modulations    du vent dans les mots    soutenant de leurs dents de lait    le quiproquo du corbeau    au sortir du château    croassant par l'esprit de la pierre    la juste répartition de la terre et du ciel.         Les arbres et leurs racines    par vagues singulières    passent et repassent    tentacules aux cailloux des rivières    tendresse éphémère    des grumeaux... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2022

" Etre prêt c'est tout "

  " Etre prêt, c'est tout "     naissance du divin enfant    les pieds dans le gazon    l'étreinte de Shakespeare    pleine d'étoiles    à évoquer la romance des souffrances    au crépi de l'orgueil    trois étages disposés       pour démêler l'écheveau    de l'imaginaire le temporaire.         Le premier celui de l'acrobate    dans l'ornière d'une survivance    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2022

Le "JE" en fond de court

    A clés d'Eveil et sacoche sur l'épaule    dans le hasard des prés    ai cru reconnaître    puits d'amour   aux fines lunettes et cane sèche    en fond de court.           Médaillon dans le dos   belle femme mère des ancêtres    porté au cou brûlante parure    de par les dalles humides de la Grand Cour    reflets vertueux    à plus d'un appel précieux.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2022

Au crispé des mots

    Le crispé des mots    en robe de printemps    a rassemblé sous la tonnelle    les manquements de hautes terres    pour enfants au teint cuivré.         Naguère dans la poussière    que drainait l'orage de chaleur    il eût été céans    hors du monde muré    de suspecter flamme blanche.         L'art n'a besoin    que de chance    à pas comptés   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]