02 mars 2019

de saut en saut

   De saut en saut    de sourire en soupir    de soupir en sourire    quoi que l'on fasse    aujourd'hui fera face à la finitude      pour demain    et après-demain    en débours de quelque nuit d'amour    ~ accueillir le temps qui passe.         Eclose chaque matin    au chant du merle    l'aurore nouvelle    ouvre ses paupières    pour une journée... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2019

Les poulpiquets de l'ombre

   Marmelade lasse    aux éclats cadencés    d'une mouche athlétique    le long de la fêlure    se suivent les poulpiquets de l'ombre.          Aux pierres sacrées    amener l'obscur en sa grâce.        Prunelle de ses yeux    fade au demeurant     la gelée de groseilles    écarta toute contestation.         500
Posté par regardauvergne à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2019

Corolle niche

      Elégante montée vers la cime des arbres    pour ensuite redescendre    en vacuité tendre    le long des bulles de rosée.      Corolle niche    aux insectes appropriée    même le son du cor    les enivre.         Passage ombragé en bas de falaise    reflets des touches de soleil    au travers du feuillage.         Et puis rien    juste... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2019

La conscience de la conscience.

        Dire "oui" à ce qui est. Conscience.        Dire oui à ce qui est, accepter, en conscience de ..., éveiller notre regard intérieur, être capable de voir "ce qui est" dans "ce qui se passe".              Mais, il est possible qu'on soit aussi la conscience de la conscience de ... et là, c'est de l'Etre de notre être dont il s'agit, ce qui nous ramène de l'existentiel à l'essentiel, cet essentiel qui n'est pas quelque chose d'abstrait... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 01:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2019

Naines blanches de concert

      Naines blanches de concert    les petits bateaux bleus    sont les frissons de l'âme.         Aux nuages ténus    les lanières aliénées    énumèrent    notes de miel    pose et dépose    des pensées souveraines.         Les passants sans soucis    bouclettes frisées    au regard du couchant    hument l'aurore    perles fines de la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2019

Une gerbe de poussière devant les yeux

       Un flash crépite    je me tourne    ébloui    une gerbe de poussière devant les yeux.           Puis tout redevient calme    une montagne à franchir    le sentier est visible    je le prends.         Plaisir    de fouler pieds nus    la rosée qui brûle    et fait saliver.         Tu es beau    et reflètes... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2019

Naître à nouveau encore et encore

    Naître à nouveau encore et encore    au long corridor des pensées perdues    il m'arrive de quitter le fil    et refermer mon couteau    une fois la tranche coupée.         Reste alors la cruelle destinée    de la recouvrir de choses tendres    de l'obliger à disparaître sous le beurre    de la magnifier par quelque confiture    ou chevaucher par un morceau de fromage.       ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2019

Au début y'a l'accord

     Au début    y'a l'accord.         Puis seul    assis par terre.         Finir par se taire    quand le vent vient.         Et ça continue    du sol au plafond.         A se nourrir    du vol des oiseaux.         Petite main    en partage des corps.         Posée sur le chaud   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2019

Sur le ruisseau tombe la pluie

    Sur le ruisseau tombe la pluie    piqueti piqueta    des sommets à la mer    roule l'avenir          de la mer à la source    refluent les souvenirs    bulles de l'enfance     miroirs des cœurs      poussière d'étoiles    drus sur la terre battue.         Sous l'arrogance métonymique    d'un temps astronomique    gavant d'une verte... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2019

Un sourire immensément mortel

     La levée ultime    d'un corps de grande taille    augure mille maux     à celui qui la pratique.           Il se pourrait    que l'huis grince    que l'inclinaison froisse la satinette    que les clous cèdent.         Alors     devant huissier    posons les scellés    arguant d'une mauvaise passe.         Pour ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]