14 février 2018

Le poste à galène

     Sur le balatum    à la jointure arrachée,    bouche aux lèvres exangues,    le poste à galène    érafle quelques chuintements.          La jungle pisse dans l'aube grise,    la piste aux ornières    de Savannakhet à Saïgon    dispersant le  convoi    tel hoquets de dentelle.         Se reflétent les lourdes pensées    faisant scintiller les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 février 2018

Foulant l'ombre des grands arbres.

    Fille de l'esprit    par dessus les églantiers    la vallée bruisse    du monastère s'élève la grâce.           Passant par là    j'ai franchi le pont de planches    aux touffes de cresson entretenues    élévation de l'âme.         A quelques coudées du lieu    sous le peuplier frissonnant    le babil des oiseaux    remontait le temps.      ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2018

Les amants de l'oubli

       On allait en Auvergne    cueillir les bleuets    on allait en Auvergne    aider les grands parents à la ferme.           Notre victoire    le train passé Neussargues    arrivait en planèze    au vent d'ouest exposé.         Nous dansions    au sortir des nuits bruissantes de bouleaux    à la table frissonnions    de fraîcheur les yeux... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2018

La fleur de l'humanité

    Une solution à la vie    le picota du pic épeiche    alors tu verras cette attention    livrée au frais matin.            A l'aune des autres    s'origine mon âme    effluve des brumes    au creux du vallon.         S'éloigne l'échéance    des mortelles errances    au sein des plis    s'enfle la rumeur.         S'illustre sous la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2018

Le chantre des allées et venues

    S'étonne d'apparaître en demi-lune    Le chantre des allées et venues    L'étrange personnage de noir vêtu    A l'origine des questions :          Peut-on prendre ce qu'on nous donne ?    Faut-il magnifier ce qui est naturellement bon ?    N'y aurait-il pas au fond du fond le germe originel ?         Le sommeil n'est pas un voile sur la conscience    Il est le chevalier errant    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2018

Petite main diaphane

     Petite main diaphane    posée sur la guipure du corsage    ourlée d'ombre    blessure chevillée    remous des souvenirs      dans l'aplomb    échos sans retour    de l'espérance agitée.         Au pavillon de Flore    s'évaporent les mousselines    narines ouvertes à l'odeur d'ambre    menuet coupé d'une gavotte    retombée burlesque    d'un feu... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2018

Ces chants d'oiseaux

   Ces chants d'oiseaux    qui nous accompagnent    sur le chemin    en creux de nos attentes    sont le plain-appel    de notre élévation.              Arc-en-ciel de cette aspiration    à nous rassembler    pour retrouver nos origines    réapparues chèvres folles    en haut du rocher des offrandes.         Même en janvier    la fraîche... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2017

Philtre d'amour

                            Philtre d'amour    en brumes symphoniques    se lèvent s'élèvent    les lèvres de l'estran.         Follicule légère    portant gousset de miel    le lèchon de tendresse    courbe le duvet de ton cou.         Marque du suçon    sur ton épaule    le nuage monte et démonte   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2017

Le corps dit

    Le corps dit    en dérive de ce qui vient    le plaisir et le mystère    aux rives    de dés jetés en parousie.         Glorieuse advenue    du temps qui passe    pour que vivent    l'élan des rires clairs    et le lait de ton sein.         Chemin montant    vers la gorge rauque    le cri souris des milans    pommade d'un reflet d'ambre ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2017

la maison de plain-pied

    Se signalent les boutures    aux feuilles sèches de l'automne    en joyeuse compagnie    d'êtres debout visages ouverts.           La maison est de plain-pied    il suffit de se baisser    pour marier et la vie et la mort    coeur profond des échelles du temps.         Aux alentours    le ciel et l'horizon    vagues de verdure    déroulant l'espace. ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]