12 novembre 2012

Tenir l'axe central

     Le fait de le tenir à la main évoque la maîtrise de l'énergie du milieu qu'on souhaite développer . Dans le triple monde, du corps, du langage et de l'esprit, il y a place à la félicité qui surgit. Ligne de feu. Partage et contenance . Le canal central est immersion dans la tourbe du mental. Détachement complet, il est pénétration de la conscience. La distinction entre le sujet et l'objet s'éclipse . Trace rouge, soleil et lune confondus, le Souffle vital et le Mental cessent d'errer . Trace rouge, voie du... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2012

Elévation

     De la terre s'élève l'énergie vitale, provenant d'un sol stable et horizontal. Il y a étirement des membrures de l'être végétal. Celui-ci se dote d'une présence corporelle qui devient forme d'incarnation. Et cet être-arbre là représente l'esquif permettant de traverser l'océan des mondes subtils sans y sombrer . Quant au soleil se frayant un passage entre brume et ramure, il adombre cet être-arbre là. C'est la descente de l'Esprit. Aussi haut que soit monté l'astre, le jour précédent, il finit par redescendre.... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

S'éduquer

     S'éduquer à l'occasion d'une parentèle, d'un lieu, d'un temps, d'une couleur locale, d'un milieu socio-culturel. S'éduquer parce que celà se fait, et que déroger à cette obligation peut vous couper d'une insertion sociale, de l'ordinaire, de l'intégration, de la chance d'avoir une vie réussie, de la normalité. Alors je me suis laisser éduquer. J'ai usé mes fonds de culotte sur les bancs de l'école. Obéissant, j'ai appris ce qu'il fallait faire pour faire comme les autres, pour survivre. Vaille que vaille j'ai... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

Occurrence poétique

     Les enluminures de la porte des hommes organisent un claquement d'ailes musique d'orgue aux notes dispersées montrant les pleins et les déliés des pentures mes soeurs arcanes où faire stations saccades rêches de leurs fers exposés la lumière pénètre lumière d'hors les murs lumière convenue des apparences lumière d'entrée en matière faisant grincer les gonds arrimés au basalte rugueux tandis que monte du sans fond de la crypte l'obligation capitale d'être là immobile sur le seuil à recueillir le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2012

Offrande

     Offrande douce colimaçon de tendresse en creux de paume apte à recevoir la libellule instant fragile à la commissure des lèvres sourire dédicace sans affectation une main de reine prête à la relation pour vol à voile du souffle de l'esprit ceindre d'un bracelet de lumière la prière attendue en écho au grondement des évidences échancrure crue et filliforme d'une voix échappée à l'orée du mystère source sacrée à demi enfouie sous la mousse que même l'oreille collée au sol ne saurait percevoir ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2012

Paix pour les hommes de bonne volonté

      Masse d'armes à la retombée d'un à-plomb vertigineux l'observation dura tant et tant qu'au décolletage des menues pièces de métal l'embellie ne dura point .   Ces oiseaux passèrent et repassèrent un vol de vautours dans le silence de l'attente caressant d'une tendresse discrète la houppe des pins éraflures sagaces du reptile exhalant un musc immonde que même les chevaux tournèrent brides emportant par de bruyants hennissements leurs cavaliers désemparés .   Il y avait là nu ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2012

Transfiguration

       Cercle par monts et par vaux en forêt cercle dévotionnel turgescente carapace le granite gratte et craque bubon des paradoxes qu'assagit le risque de s'émouvoir sur le destin au long cours .   Présence par hasard advenue un jour de grand vent où réunis nous l'entourâmes et jetâment l'eau lustrale l'onguent et les herbes sacrées dans l'encorbellement des missions que nous avions à signifier d'amour et d'essentialité mêlés pour recoudre les plaies et monter les échaffaudages .... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2012

Espérer

    " Celui qui n'espère pas n'atteindra pas l'inespérable ."  (Héraclite) Surtout ne laisse pas ta vie se taire . On a tous notre petite étoile qui scintille pour notre vie .  Aime et pardonne . Colore ta vie, l'essentiel est minuscule . Fume le calumet de la paix et ne tue pas . Imaginer, ça rend heureux . Des reflets de tendresse sur le fil de mon coeur, lucioles d'émerveillement . Les hirondelles reviennent au printemps, peut-être croient-elles que l'hiver nous a changés. Laisse éclore ton coeur... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2012

Repliement et ouverture

     Les différentes techniques concernant la méditation et la respiration peuvent aboutir à un repliement sur soi ou au contraire provoquer une ouverture à l'égard de l'universel .     Privé d'un élan vers l'authenticité et le désir de se perfectionner, l'homme entre en médiocrité. Il est le somnanbule de sa vie. Il échappe à sa propre conscience. La satisfaction qu'il a de lui-même dresse des séparations et construit une tour d'ivoire dans laquelle le sujet devient contemplateur de son nombril . ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2012

La plénitude

     Plaisir est un mot trop petit que nous partageons avec l'animal . Bonheur, un mot vague qui peut être décliné de diverses manières - au petit bonheur, l'argent ne fait pas le bonheur, le bonheur des uns fait le malheur des autres . Joie, désigne un état passager dont on sait par avance qu'il ne pourra pas durer éternellement . Sérénité veut dire calme et tranquillité mais aussi renoncement, oubli de soi .   Ces mots ne suffisent pas à définir une posture qui approcherait l'indicible, le sans nom, le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]