05 novembre 2012

Le buisson ardent

     A l'entrée colorée des bras ouverts de la vie au dévers de mon chemin je rencontrai le soleil un soleil automnal énamouré de brumes passagères aussi se retrouver vêtu de lumière me permis de cligner de l'oeil et d'appercevoir le pourpre de l'automne Je butais contre l'au-delà de moi contre le filtre ceignant mes reins moi et mon environnement et j'étais forme Je butais contre le filtre qui m'empêchait de signer le futur et le filtre se fit miroir où se refléter l'humeur maussade à l'endroit exact... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2012

La pensée et les pensées

     Les pensées sont des images mentales qui embarrassent l'esprit et qui nous font réagir hors de toute référence à la réalité. Elles tournent en rond et nous occupent lorsqu'on ne sait quoi penser. Elles se réfèrent à ce qui a déjà été dit et tissent un foisonnant faisceau de rapiècements, de ravaudages, de stéréotypes, en encensant, plus ou moins élégamment, celui qui se propose d'être le faiseur de bons mots, le détourneur de l'originalité, le fossoyeur de tout effort à s'extraire des habitudes . Les pensées sont... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 01:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2012

Sagesse et tradition

     Dans la sagesse et les traditions de tous les peuples, il y a l'envie pressante de reconnaître en la Vie, en la Mort , et aussi en nos petites morts et résurrections de tous les jours - les Initiatrices d'un monde derrière le monde . Convocation essentielle pour engager le " Connaîs-toi toi-même " ou l'Alpha et l'Omega de notre cheminement . Il n'est pas nécessaire d'attendre notre dernière heure, pour savoir ce que l'avenir nous réserve . Nous sommes déjà par notre engagement existentiel, nos expériences et nos... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2012

Victor

     Il y a un demi-siècle. Un homme, son arrière petite fille et un jeu . Cela se passait au début de l'été . Nous avions décidé de pique-niquer . Avec son couteau usé qui ne le quittait jamais, le vieil homme, surnommé pépé tic-tac, tailla sur un arbuste un morceau de branche ayant d'un côté une terminaison simple et de l'autre trois bouts se rejoignant en un même noeud. Cela ressemblait à une petite fourche à trois dents. Puis sur un grand chardon il alla prélever une courte tige creuse. Avec le poinçon de son... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2012

L'homme cet ego-altruiste

     Au sein d'un groupe capable de solidarité, d'entraide et de fraternité, chaque individu a davantage de chance de survivre, que dans une horde qui ne connaîtrait que le chacun pour soi, la violence et la rivalité . L'homme est capable de souffrir de la souffrance de l'autre par la compassion, de se réjouir plus rarement de sa joie par la sympathie et de trouver son plaisir dans ce qu'il donne, autant ou davantage que dans ce qu'il prend ou reçoit. L'amour réconcilie égoïsme et altruisme. Quand nous faisons du... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2012

Guérir notre être

      Dominés par la société de consommation fondée sur la croissance économique, nous devons impérativement nous orienter vers une évolution intérieure, mais aussi sociétale, se traduisant par le passage d'une logique quantitative et mercantile - qui va à notre perte - à une autre logique, qualitative, mettant l'homme et le respect de la nature au centre de nos préoccupations . C'est par cette voie que nous pourrons redécouvrir des valeurs universelles, telles, la vérité, la liberté, la justice, le respect, l'amour... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2012

Le dit des amoureux

     Sentez-vous toujours égaux dans votre coeur. Soyez égaux dans le donner et le recevoir. Egaux dans l'Être . Donnez de votre richesse. Ne vous cachez pas de votre indigence . Ne vous donnez pas "à porter" l'un à l'autre. Nourrissez-vous de la générosité de la vie, partagez-là, mais n'exploitez pas votre faim . Ne vous accusez pas. Ne recherchez pas un coupable . Soyez riches de liberté, de disponibilité, d'acceptation, car ce qui est vide est comme ce qui est plein . Partagez votre vulnérabilité . Risquez... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 20:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 octobre 2012

Se préparer aux situations extrêmes, c'est important, c'est difficile

     N'est-ce pas dire "oui" ? Oui au changement, à l'inconnu, à la séparation, à notre cohérence, à notre peur . Et ce ne sont pas des choses auxquelles on s'habitue ! Un saut dans le noir, une rupture, la rencontre avec ses animaux intérieurs, une descente dans la solitude, dans la dépression, restent un saut dans le noir ... Le risque est réel : c'est quelque chose de vital, c'est notre peau, notre raison d'être, notre normalité qui se jouent ! Une incursion de l'insensé. De ce que nous ne comprenons pas, de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2012

Ensemble, nos corps, nos êtres

    Le "Corps conscient", nos sens, sont comme un fin voilier, une barre sensible . Lorsque l'axe du mât, le poids de la quille, réajustent leur rencontre avec le ciel, l'on s'aime - non sans douleur et non sans risque ! - mais sans se perdre . Garder son cap, la vigilance du souffle. Equilibrer la barque, regonfler les voiles ... Déployer l'être, courir avec le vent, favorable ou contraire . Appuyer notre coque. Epouser chacun, son propre Mystère, solidaires et confiants, flanc contre flanc . Aller et venir entre... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2012

Bien avant la venue de l'homme

     En de vastes espaces montagneux couleur ferrugineuse des coulées de laitance blanchâtre s'amoncelaient le long des pentes errance totalement libre d'un esprit facétieux et immensément présent. L'on entendait parfois le son des cymbales monter de la vallée cinglantes et pulsatives elles accompagnaient des voix gutturales caressant d'un contact viril les sombres forêts environnantes alors que les ahanements s'amplifiaient que les muscles se crispaient que la sueur perlait en attendant l'aube poindre ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]