19 mars 2013

Garder les murs

      Quoi que vous fassiez être là en attente de ce qui viendra pour fendre l'armure ou ne viendra pas importe peu puisqu'il est un signe que nul ne saurait distinguer d'entre les signes .        Le souvenir de ce que l'on pourra penser de nous après notre départ devient insignifiant dès lors que le porte à porte des essais et erreurs nous enseignent à simplement "voir" .        Nous irons où bon nous semble sans haine ni plaisir juste avec la joie... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2013

Regarde-toi

 Monte la plainte en volutes lentes sourde tornade jusqu'au regard amène figé par la sidération .     L'anse du panier est à tresser d'entre les objets sacrés la passiflore épanouie ragrée le sens de la vie le maudit est passé .   En marche par les sentes escarpées le limon colle aux pieds s'entrouvre une lueur diaphane d'entre les voix des suppliants lâches dans leur penchant à la servitude .   En colonne l'humanité investit les lacets de la montagne ascension régulière aux rythmes... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2013

Un débat hors de la présence

       De fraîches fraises pigmentées entre ses lèvres purpurines elle allait galamment escortée de fleurs d'orangers et de chants d'oiseaux charmer la compagnie de ses oeillades et gestes gracieux .        D'un accord sonore plein de brisures de verre et du meuglement des caribous il organisait la salle des concerts à la va comme j'te pousse .        Aussi galbé qu'une outarde mâle le chantre s'avança en bord de fosse pour haut et fort dire son... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2013

L'art . Objet d'étude ou de plaisir ?

     Il est précieux d'apprendre à regarder et à écouter car il n'est pas question de se soumettre passivement à ce qui paraît  merveilleux. Mais qu'appelle-t-on écouter ? Qu'appelle-t-on regarder ? Quand l'être s'abandonne à sa propre disponibilité, qu'il se situe en posture de contemplation décrispée, qu'il se vide des résidus du passé, alors il entre dans le jeu des formes, des couleurs, des volumes et des sons. Il devient  imprégné par l'actuel. Et sous les pavés, la plage ; sous nos pas de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mars 2013

Etre engagé sur la voie

     Cet univers entier et gelé . Cette nourriture d'un autre ordre alors délivrée . Cette responsabilité d'aller le coeur ouvert quitte à se laisser bousculer par les énergies qui gravitent en ces lieux . Chercher avec ardeur . Approcher l'esprit .   La mort externe du sage est la naissance interne de celui qui cherche . La neige et le froid rétractent nos volontés autour de l'essentiel . Nous ne percevrons pas la biche au coeur de cristal sans être aussi le chasseur et si nos doigts gourds appuient... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2013

Frimas

    De la brume givre les sapins    qu'accompagne le requiem des jours qui passent     antienne redoutable .        Joie des croque-mitaines     gelant le bout des doigts    qu'il fallait réchauffer contre la salamandre    de cette douleur pointue qui vous assaillait juste avant que la classe ne reprenne .      Un pic d'antenne à la vie     les ondes en sanvagerie par dessus les vagues blanches ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 février 2013

Le mystère veille

      Expurgé  d'entre les mousses inoculé par ses dendrites mémorielles hors déni le mystère veille darde et reflète l'occupation du lieu de lampées gutturales et festives de ces rencontres la nuit tombée sur le pas des portes de ces romances trop tôt dites puis oubliées au petit matin désoeuvré au passage des poubelles sage remise en place après fête les formes et les élans au fourreau attendre des jours meilleurs que surgissent à nouveau les mains tendues les sourires discrets les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 février 2013

Viens faire un tour par ici

       Vite fait bien fait la visite à ma vieille amie silencieuse affligée  d'un dégel ses vitraux   calmes papillons de couleurs paupières repliées sous leurs sourcils chafoins de blancheur maquillée .   Le vaisseau est à quai aucun mouvement ne trouble sa quiétude le monument aux morts monte la garde la fontaine roucoule perle rare et joyeuse pour jouer à cache cache enchâssée par les fientes de l'étrave à neige .   La voiture rouge se gare les essui-glaces... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2013

Dégel

     Goudron et neige coexistants en dicotylédones semi-sphériques les naissances arrivèrent rapidement sous la lunaison propice .     Goudron et neige de salissures moirées la plaine s'encapuchonna sans que filtre le regard .   Goudron et neige ne dépendant ni d'Eve ni d'Adam les semelles laissèrent leurs empreintes sur la livrée senescente des brumes .   Goudron et neige sevrés de soleil arrimèrent la grand'voile pour ceindre d'une étole le démarcheur du beau temps occupé à... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2013

Le furent-ils ?

       Le furent-ils d'exploits asservis les élégants exégètes de la parole divine ?      Ils auraient en compagnie des sans-grades occupé l'espace promis à plus grands qu'eux.   Navrés de se terrer sous les gravats du temps nous aurions pu accompagner leurs tentatives de faire entrer la bonté dans ce lieu de garnison.   Rasés de près les machoires serrées les cerbères tenaient leur avantage sans que l'ombre d'un doute ne fasse frémir le regard posé immobile et... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]