28 juillet 2021

Par-ci par-là

     Par-ci par-là    l'auriez-vous vu    le furet du bois joli    l'homme à la parure gris-souris.         Par-ci par -là    comme de bien entendu    un jour de bourgeons verts    ils ont trouvé le paradis.         Par-ci par-là    comme si de rien n'était    se sont embarqués en justice    sur le canapé des principes.         Par-ci... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2021

Entre chien et loup

    Entre chien et loup    à la bougie discrète    tendre la main    vers ce voile ténu.           Entre chien et loup    dans la lumière des anges    ça bouge là-bas    à l'église de la Nature.         Entre chien et loup    sans avoir à qui parler    lécher son pouce    comme carotte en mai.         Entre chien et loup    la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2021

L'amante éternelle

    Se délie l'infamie    pour qu'aille à vaut l'eau    la plainte et le bon mot    que le regard aiguise.           Partir est souvenir étrange    en ce lieu où l'orage éclate    le ventre des mésanges s'ouvre    sous le cimeterre de l'ordre plumassier.         Ne plus se retenir    sur la pente des pleurs    à dessein d'être contaminé    je chéris la vigueur des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2021

Outre Rhin

       Outre Rhin    il y a le mien du tien    l'accord mélodieux    de l'errance et du lieu.           Par dessus la margelle    j'ai croqué le cœur des salamandres    comme craquantes airelles    découvertes sous la cendre.         En souvenir d'avoir été    le doute est en chemin    de ses frasques passées    plane l'ombre du destin.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2021

Il est venu, Il est ici

     En bordure de la forêt    il y avait litière commune des festivités de la veille    et nous attendions en gradins   que cela vienne.         Des pins en grand nombre    filtraient la lumière    sur le chemin déjà foulé    et nous étions en silence.         Je suis sorti du rang    j'ai descendu les marches    mon torse revêtu d'une peau légère    et le bas du... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2021

Ils se perdaient

      Ils se perdaient    pour mieux se retrouver    les gamins de l'An Un    les imprescriptibles.         A demeurer sur leurs céans    à l'orée de la piste    la chasse était triste     comme matines en hiver.         Et si l'accomodation des plus vivants    inversait la tradition    ils n'avaient peur de la diversité    qu'en scandalisant le tout... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2021

Torrent et chants d'oiseaux

      Torrent et chants d'oiseaux    l'œillet du poète est offert    au vent des sommets    point d'immortalité.         Les nuages font de l'ombre    pleins et déliés    vers cette montée de Lacombe    où les pierres sont levées.         Le petit doigt sur la couture du pantalon    pas de bandonéon à l'arrivée    pour peu que le souvenir envenime    d'un pas de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2021

Notre Rencontre

    Se servir à mi-pente    d'une réflexion vivante    offre aux cheveux gris    l'arborescence d'une succession.         Grand mal vous fasse    à celui qui en recul de conscience    se satisfait d'un cloaque inoccupé    chérissant la mélancolie.      Marchez et n'y revenez plus    gens de l'insubmersible fortune    qu'un pas de deux    fait devenir sacrée la danse... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2021

Bleuie et sans attente

    Bleuie et sans attente    la coquille sèche claque le qu'en dira-t-on    sous la violence du passé    la tripe tirée par des dents assassines.         A égorger la vie    avant sa pulvérulence    occasionne de légers soubresauts     dans l'aube limpide de l'enfance.         Pêle moi la pomme    et me dissous dans l'ombre du frêne    grande lune froide    à la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2021

Que n'a-t-on voté Akhenaton

    Que n'a-t-on voté Akhenaton    le dispendieux    l'organiste de la cathédrale    le flot tumultueux.           A son visage aiguisé    le marbre de l'autel faisait pendant    l'étole au vent    du côté de chez Swan.         Les chiens allaient venaient    perforant de leurs aboiements    les nuages ascendants de la vallée    sans que le berger soit... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]