25 septembre 2017

Cette plaie caramel

     Cette plaie caramel    devant l'âtre lancéolé    capture les gémissements d'ailes.        Lignée des sièges    envahissant l'espace de nos nuits    la calèche passe brinqueballante.      A ne plus nuire    le temps se met dans l'impasse    en l'absence d'un regard.      364
Posté par regardauvergne à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2017

De la pluie sur la barrière

     De la pluie sur la barrière    des pleurs dans ses yeux mirabelles    la main posée sur la pommelle.        Le temps en sourdine    fait la sourde oreille    en panique les mots fuient.      Reste     par la porte ouverte    la saison des flammes sèches.      363
Posté par regardauvergne à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2017

Les antennes du frère en terre

    De ses lèvres elle hantait la mastication des intentions,    Un souffle vint,    De superficielles, ses dents reflétèrent,    à l'entrée du temple, le péristyle des âmes blanches.      Filèrent les sans-noms de la haine,    recroquevillés sous les antennes du frère en terre.    Puissions-nous, passagers de l'oubli, racler nos derniers os, au rythme des mirlitons de l'enfance.    Le Grand Jeu raffermît... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 01:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2017

A fleur de peau un baiser s'est posé

    A fleur de peau       ~ un baiser s'est posé.   Papillon fol'enfant    ~ de nos rêves.      Farandole des reflets    ~ des bulles en surface.      Une louche d'étain    ~ pour mettre à nos lèvres.      Le vent dans les frênes    ~ pour se rafraîchir.      Le ciel bleu mission    ~ procès éternel.      Quelques pas dans le ruisseau    ~ un sourire... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2017

A l'ombre en canicule

  A l'ombre en canicule,    s'ouvrir aux pensées remontantes    s'ouvrir aux fièvres de la nouveauté    s'ouvrir aux clarines du troupeau    s'ouvrir au repas dominical    s'ouvrir à la photo de famille    s'ouvrir au portillon qui grinçe    s'ouvrir aux miaulements du chat.      A l'ombre en canicule,    savoir mûrir sans se flétrir    savoir recevoir la parole qui vient    savoir donner une parole... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 août 2017

Ma main fripée

  Ma main fripée    contre ton sein chaud    les doigts mimant la démarche    des êtres sur le sable    ensemble nous irons    rassembler la laine et le coton.     Habits de pluie    laissés en bord de route    et que personne ne bouge    il se pourrait que fumerolles naissent    de cette rencontre      du rire en dérision.      Eclisse vitupérante    de ta voix... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2017

Et puis le sens en déliquescence

   Pieds nus    sur la Lande    le bâton bien en main    la musette sur l'épaule    le bonnet recouvrant les oreilles    derrière les vaches    aller vers la cabane    le chien à mes trousses    faisant ce qu'il voulait    de taupinière en taupinière    puis levant son museau vers moi.      A front renversé    se remettre aujourd'hui    du départ d'Orion    aux... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 août 2017

Tu me viens ô lune assouvie

  Tu me viens     dans la nuit    ô lune assouvie    femme de la contrée     enfant des herbes folles    vieillard familier    tard dans le miroir    sous la caresse des souvenirs.      Lève les yeux    allume les torches    au temple des attentes    sois sainte femme    arc-en-ciel de désirs    sois l'enfant    assis sur la margelle du puits    sois le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

Sorte de lanterne aux joues roses

  Sorte de lanterne    aux joues roses    ton sourire étoile    éclaire mes entrailles    visage de dentelles    saupoudré de lait    tendresse contre l'épaule    le chat s'enroule à ton cou.      Arbre sans feuillage    le rouge ronge ta bouche    petit noyau sec    que le regard accapare    chevelure défaite    d'un ventre mûr    rousse démangeaison    à... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2017

Ma fille, ma toute petite

   Ma fille    ma toute petite    mon enfant éternelle    Carmine de retour    mon enfant des bleuets    que j'ai cueilli au ventre de sa mère.      Puis frère vint.      Et j'abandonnai le château  au désir d'un autre homme    ne gardant que les membres épars   dont je reconstituai le corps       Osiris déchu    quelques week-ends    affligé de ne pas avoir su... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]