24 juin 2016

Elle marche en plein jour

   Elle marche en plein jour la logorrhée ductile patte duveteuse et peau bouillonnante elle ombre l'asphalte de sa quenouille d'Arc .   Ennemie des perfections le baiser des visiteurs noircit le chambranle de sa porte bouleversante caverne où trône le Dieu infigurable que son profil aguiche .   Désinence d'une substance infrangible elle monte méditante la colline aux trois potences aspect hésitant des coutumes de l'esprit elle remise le sabre des amants aux champs des Intouchables rasant ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2016

La Vérité en villégiature

   Ne pouvant supporter d'être en villégiature de la Vérité je m'efforce en face d'une vie mienne de ne pas profaner les tendres et sagaces crinières du chant de l'obscur .   Je plonge et fouille les magnificences de la nuit cathédrale . J'accompage les gerbes de terre et de sang giclant hors des tranchées . Je filtre et laisse passer les pesantes pensées de l'espoir . J'arrache à la mort ce qui n'est pas né et dresse sur le bûcher des circonstances les grandes rosaces de lumière .   Ombre ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2016

Mystère du verbe

     A contrario du mystère du verbe Il y eût l'illumination d'un soleil spirituel Ecartement des données primesautières Splendeur reconstituée du désir Sans que la phrase se dégrade .      Mienne est la tâche Au passage inattendu de l'obscurité Eclipse d'une vision première L'énigme s'interpose Sans que négligence fasse loi .   Fort de lumière L'obscur vitrail révèle son envers Martyre devant la porte des anges S'ensevelissent les trésors de l'appartenance S'enfle la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2016

Conscience d'être cerise

    Conscience d'être cerise    Souffrir de tant de conscience    Sourire du noyau à la pulpe    Que me soit donnée l'âme    Irradiante âme    Au sortir de cette déchéance    Parfois souffrance    En illusion de tant d'absences    Coagulées au mirliton des afflictions    En rachat d'une tristesse humiliée    Puis vivre éternellement    Chêne liège naisseur de peaux parfumées    En sudation... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2016

Pensée errante d'une force terre à terre

      Pensée errante d'une force terre à terre précipitant l'imperceptible  de l'action réalisée .     Révolte du fondamental à rendre l'homme plus fort , sursaut de l'évolution , juste perception du pic d'amour .     Ouvrir les vasques du mental , briser l'illusion , craquer l'avant-traçé de nos désirs , paroxysme des morales .   Finie la transmission des choses dites , nous sommes en marche vers l'ère pleine , affouillant la grève des mers refluantes , sur les pas... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2016

Ne pas s'attacher

   Ne pas s'attacher en vibration danser le feu les bras ouverts le silence pour transmission chaque battement de coeur échangé   à tous découvrir la science et le beau en fermant les yeux ces images qui nous assaillent sans comprendre absolument frappé en intériorité fasciné engoncé la pensée libérée par étapes sentir la présence  écarter le faux  sans abstraction sans peur sans question avec vigueur au gré des circonstances se consacrer à l'étude se nourrir de pain et d'eau la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2016

Celle qui passait

  Celle qui passait    de ses pas roses    sous la glycine .      De son évangéliaire    pendait la fibre marque-pages ,    à l'auriculaire une blessure .      Le gravier foulé    raclait la gorge nénuphar    de quelques gouttes de nectar .      Prenait-elle plaisir    à ouvrir ses papilles    hors de nos ruches ?      Sera-t-elle éclose ,    cette tristesse ,... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2016

Larmes , alarme , en armes

   Larmes violon de l'âme attente du savoir .   Alarme  contre celle qui ment ce peu de semence .   En armes  versé dans ce siècle stupide diktat .   Larmes  en regard caméra l'arbre tremble .   Alarme de vengeance point juste l'éloignement .   En armes fondamentalement froides déposées sur le seuil .   Larmes  par trop de chaleur une gelée sur le sol .   Alarme sans que derrière la colline  montent les officiants .   En armes... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2016

Jacasserie des mots en impertinence

     Jacasserie des mots en impertinence au fruit mûr de la mutation la parenthèse moderne se ferme s'ouvre le pas nommé .   D'isthmes en lagunes la mer creuse les reins de l'onirique sapience d'une rationnalité tombée en déshérence .   De Dieu parler par évitement brutalisant ce qu'on enferme sens et passions reflétant les bavardages  faire l'éloge de la raison sensible .   De la paille pour les vilains sans écrit sans parole l'exemplarité en perspective la mule passe le gué . ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2016

Asphodèle des prairies premières

    Asphodèle des prairies premières au pas sur un cheval blanc je lambine et signe le vent des ancêtres l'haleine .     Neige printanière à l'offre sémaphore la glissade éponyme surgit au Caravage des afflictions l'élan du silence .   Finement ciselées par le cor des chasseurs se courbent les herbes  au corridor des roches luisantes l'Esprit esquisse un pas de danse .   Près du ruisseau la tente blanche au gré des jours et des nuits passe l'oiseau mémoire hélant l'ours à la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]