23 avril 2020

Un trou en montagne

      J'avais laissé mes parents faire la route     j'étais descendu de voiture     pour me dégourdir les jambes.               Les montagnes étaient proches et très hautes     en fond de vallée j'étais comme écrasé.           Ils sont partis     et ne les ai plus revus.           Les neiges de fin de printemps     se disputaient... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2020

Sourire guitare

       Visage chiffonné     des rideaux de la nuit     amorce d'un silence.               Vierge caudine     aux menus bras blancs     sous la veste d'épeautre.           Sourire guitare     aux lèvres purpurines     et voix de miel.           Phylactère enroulé     de notes aux yeux de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2020

Au trait d'Abyssinie

   Au trait marqué     d'Abyssinie     sur ton front fripé par la sueur      cheminant     vers celui t'attendant     sensation irisée       sur la braise     lumières ceintes     d'une torche     en beauté     dis-moi     le tout de ta musique     bel ange d'amour     fougue convertie     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2020

Les doigts de tante Jeanne

  Un galet roule      sous le torrent des mots     entre lèvres et sourire     telle corne de brume     écueil évité     au risque d'éveiller la caresse promise       le fruit tombe sur l'herbe     baiser d'une rencontre furtive     en accord avec le passage des nuages     d'un ordre échancré     sans regret de fine fleur     sertie d'une... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2020

De grâce élevée

   De grâce élevée     le corps empli     du glissement des notes claires     au sortir du silence     à l'entrée du silence       sachant capter le vent     la voilure glisse     le long des berges     un frisson de sons     dans l'élan de nos dents     croquant la parure     d'ailes séraphiques     entre pouce et majeur ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2020

La mésange bleue

  De la cage de fer    graines embastillées     la mésange bleue     fripe l'air     de son aile éventail.           L'horizon vibre     entre blanc et noir     de jour et de nuit     l'offre entre ciel et terre     allie séparation et unité.           Le mur tranche     et propose de droite à gauche     ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2020

De nuit sur le parvis

  De nuit     sur le parvis     notes grises au lever du jour     la rose éclot     des doigts de l'âme     esprit tutélaire       au pépiement d'un moineau     sans que le gravier crisse     en cris et rodomontades     chasse les brassées de fleurs des cerisiers      du haut des campaniles     élevés aux siècles de misère ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2020

Approche-toi

   Approche-toi     à pas de satin     au cou mis à nu     sois la veine jugulaire     du pouls de la terre     de la tête et ses cheveux     sois le vestibule       au son d'un violon     passe le bras     de l'archet allongeant sa caresse     vers le bas du pré     romance filaire     de bulles de rosée ointes ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2020

Petit père des anges

     Petit père des anges     marchait bien droit     vers la forêt     quand survint le lynx malin      qui lui barra le chemin.             " Ô petit père qui es-tu      pour t'aventurer sur la sente sacrée     es-tu le Séraphin que j'attends     et que ma mère la sphinge     jadis tenta de séduire ? "           " Je ne... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2020

Un oiseau dans le noir

      Un oiseau dans le noir     a battu des ailes     comme on danse     et ça faisait le matin avant l'heure.             Puis les ramenant le long du corps     il s'est immobilisé     et ça faisait comme s'il était empaillé.           Puis il a bougé sa tête     vers la gauche     puis vers la droite     et ça faisait... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]