10 mars 2014

Connaissance , paradigme et idéologie

     La connaissance . Connaître, c'est affirmer une traduction des réalités du monde extérieur. C'est co-produire un objet. C'est le tissage de sens effectué entre un élément du monde extérieur et nos facultés à assujetir cet "élément hors-nous" à notre être, sujet pensant, producteur de sens. Nous sommes des passeurs d'objectivité en perpétuelle défragmentation de notre être à conquérir.     L'objectivité est un produit qui s'ajoute à la donnée qui ressort, elle, de l'objectivité scientifique. On... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mars 2014

Il est, il le sera

     Je ne sais rien , et pourtant .   Serait-ce ?   Un camp de nomades campant entre mes yeux ? Un panneau indicateur du sens à donner à la vie  ? La piste noire des atterrissages pour un dauphin céleste ? Le grand fleuve de l'air ? Le crâne des chants de l'essentiel ? Un rideau rouge qui s'ouvrirait dans le mauvais sens ? La levée d'une fleur au désert ? Le mirage doux amer d'un soir de solitude ? La charité engendrant le parfum métallique d'une rose des sables ? Un amour en infinie... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mars 2014

A petits pas avec le temps

      A petits pas avec le temps casquette vissée sur le devant j'ai tendu la main aux lumières qui s'attardent près de l'arbre-maître à la remontée du chemin j'ai caressé les ânes de la pâture leur est donné le pain sec j'ai conversation menée avec Evan et Louna en l'éclaircie de l'encre sur le papier à écouter le flocon de nos coeurs Juliane ma fille entre les sources, les fougères et le cri des mésanges j'ai mis le coquillage à l'oreille pour entendre mon infinie faiblesse passante de la vie ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mars 2014

A trois, renversé

     A trois,  renversé assez seul pour ne l'être jamais cette brassée coloriée à contre courant de l'énergie muette .   Le vrai guérisseur ne s'embarrasse jamais des sources de son don il est, il le sera il est de tout âge veilleur de l'autre différence passeur de la clôture sa main magnétique se pose sur le coeur de celui qui demande et tout irradie de par la flèche si légère à l'encre lourde il est le calligraphe de la foi .   Ici, j'acquiers, je deviens et à s'y prendre je me... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

Le temps n'est pas constitutif

      Le temps n'est pas constitutif d'un quelconque ordre ; ce qu'est par contre l'intuition qui elle est aveugle au temps . Le temps n'est que le passé et l'éternité . Il est impossible de penser le temps, de saisir le temps . La notion d' "instant présent" est un axymoron . Le temps ? Ce montant vertical entre les deux parties de la fenêtre ;  un avant, un après, un tout près, un ressenti gauche / droite, une bipartition, un ailleurs ? La pensée s'exerce à le définir ... et le temps file entre nos doigts . ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2014

Puisque vous ne me causez plus de chagrin

      Puisque vous ne me causez plus de chagrin et que le souvenir que j'ai de vous se dissout dans l'épreuve que je traverse je vous serais gré de reconnaître mes nouvelles dispositions transcrites sur ce mur propice au soulagement de mes blessures . Le doigt levé contre la coupe framboisière de l'espérance est le pôle de la délicatesse à venir . Je me suis avançé et cette course m'a mené au terme de l'ignorance pour maintenant, les reins ceints de l'étoffe de la force, scruter avec mes semblables, à mesure du temps... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2014

Ecrire comme si on disparaissait

      Ecrire comme si on disparaissait en cette usure pierre à pierre se construire l'impact de la brûlure du regard sur les mots morts .   Accumulation du verbiage sans choquer les contingences .   Indifférence sans pli et sans couture innondant de lumière ce que l'autre offre , ce que notre peau de chair donne en pâture à notre peau d'ombre .   Menaces , étincelles d'entre boue et ivresse ; se faire tremblement en totale allégeance à l'amitié, sans abondance ni oubli , atteindre... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2014

Enigme du Grand Silence

      Enigme du Grand Silence en posture aléatoire quantique résolument notre , en cette possibilité de convoquer l'infiniment actuel , l'infiniment partout , l'infiniment non existant , en soutien du respect dû à cette Nature si libre , si fragile , si montrueusement violée , par l'oeuvre du serpent biblique apte en son rôle malin de faire éclater les assymétries à des fins de destruction .   Il est des nuits où se parant des flammèches d'un arbre de rencontre pourfendre les nuages de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2014

Une lettre juste une lettre

     Une lettre, une croix sur une dalle blanche ; on se lève aussi pour de rien.   La bibliothèque, le soleil derrière l'églantier ; on part en voyage pour de bon.   La vertèbre, la bouche et puis le berceau ; on est bas sur cette terre, bien plus bas que terre.   La pluie, l'enfant contre le mur ; on jure que l'on ne se fera pas prendre.   Ta peau, ton odeur, le calme de ton sourire ; on se croirait au bord d'un étang sous les tamaris.   Un missel, une bille dans un coquillage... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2014

Et après la déchirure

          De plus, ils sont passés sans omettre les vraies valeurs.   Ils ont cherché, ils ont trouvé la semence du semblable.   N'ayez crainte du récit en sa simplicité, soyez de mêche avec l'indicible.   En face du trésor ils se hâtent et lui crient son attente.   La trame se déferait sans préparation, sans repentance.   Au repas, des chants nouveaaux le monde nous appartenant.   Une longue histoire d'alliance entre le fonds et le surplus.   Les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]