17 octobre 2015

A Beaumont sur un poney blond

         A Beaumont sur un poney blond j'ai épelé ton nom ma soeur des eaux tumultueuses reverdie sous le trait lumineux des montées en vertige .   Variante passgère sur le piano des auréoles ton songe et ta neige mêlés aux arêtes travesties de nos ancêtres m'ont fait carène fière sur les flots amers .   Feuilles maternelles époque mensongère vous vous êtes épuisés en caresses lentes sur un tas de carcasses embouties .   Pleure ma fleur souffle le silence sur le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2015

Où aller ?

    Où aller ?      Face à face .    Etre à l'écoute de l'autre .    Cheminer à trace commune .    Jeter , comme par hasard    un regard sur les côtés ,    juste ce qu'il faut pour ne pas nuire    et faire danser la compagnie ,    tel aux veillées passées    trier les cailloux dans le plat de lentilles .     Le temps éternellement recommençant,    sous la plume ,   à l'octroi d'une pluie... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2015

Si la charrette ploie

         Si la charrette ploie   et que pièces à terre   se dispersent   les dérisoires brassières de l'esprit .     Il y aurait ce regard   traverse de l'absence   des catéchumènes en son enfance éteinte   ma mère l'ordre de la mère morte  .     Il y aurait prégnantes   des caresses sous la toile   que jamais n'ai cru   souples à mon encontre .     Il y aurait des herbes sèches   recouvertes d'un givre... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2015

Sa cage d'oiseau sous le coude

         Sa cage d'oiseau sous le coude et la croupe en carène  un cheval passe  la cavalière a queue de cheval .       L'âne braie les moutons bêlent un bruit de tôle  cadenasse l'espace j'appelle au carrefour des senteurs d'herbe mouillée le lever de lune .     Sans prendre le temps de maigres appendices se joignent aux remontées de laine pelottée un quart plus bas des ailes en ordre de marche .   S'enquiert finement ciselé le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

Les écus flamboyants

         Parés de leurs écus flamboyants les chevaliers d'Elianthe débarquèrent de vapeurs de couleurs d'essences parfumées le souffle puissant l'amble souple captant de leurs sabots l'énergie des choses recouvertes .     Point de cliquetis d'armes point de visages farouches point d'accoutrement médiéval .   Juste un coup de vent léger gonflant le voile de tulle à l'entrée capitulaire .   Se sont enquis de qui étaient là de l'ordre des cérémonies du tréfonds des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

Ne pas être le "bravo" .

        Ne pas être le "bravo" qui brave le silence être la racine sèche la mousse assoiffée le champignon rabougri être l'accueil pour soupe offerte  lentilles et lard être la main tendue .   Etre l'homme le petit le prêt à vivre la danse des femmes nos initiatrices en amour amulettes d'avenir semailles tendres aux flancs des collines vertes un vent chaud fricassée d'étoiles sous une lune partagée nous les errants  les mange-coeurs vifs en remontrances captatrices ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2015

Des cris

        Des cris l'appel des mots de miel l'ultime comme roc sur lequel retentir .   Le claquement sec de l'orage dégoupille ses vasques d'eau au caravansérail des rencontres .   Femmes  en coursive haute  le regard musique  leurs pieds dans le dur d'un granite .   Elles chantaient clameur gutturale montée des désirs puisant une énergie de louve protectrice sous l'amoncellement des feuilles mortes .   Transe en sous-bois les trompes raccolèrent les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

Dieu , une évidence

         Ne pas éviter les crocs de la raison plantés sur le râble des choses connues fractale blessure à la mesure des choses dites .   La divergence canaille souple d'entre les roseaux de l'évitement rassemble les coques vides du festin .   Un grain de riz peut nourrir les gendarmes du désenchantement .   Du bol la multitude asservie sera jetée sur les couronnés du mariage assumé .   Evider , faire le creux sous les yeux du démiurge reconnu , excaver à la barre à... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2015

Le dragon de l'âme

        Mascotte des horizons perdus .   Du songe lumineux de la femme  l'astre crible jusqu'à sa quintessence l'homme missionné  .   Longue est la voie des lutteurs de l'aube ; le devoir est gerçure aux chercheurs de liberté ; nul échange de paroles , juste le muffle offert à ce qui est .   Jardin de ton visage élan de nos coeurs mêlés ; accueil de ta source de miel entre mon âme consummée  et l'ombre du dragon .   Je fais et défais le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2015

Au 42 y'a la porte de l'industrieux

         Au 42 y'a la porte de l'industrieux . Ici point de belles lettres , rien que de la parabole au sens du bon Samaritain  .   Effondré , il gisait sur le pavé , passaient les passants de l'oubli , disparaissant même dans les contractions de nos coeurs sans âme au goutte à goutte des coups d'oeil jetés en affliction convenue tel le temps sur une coque vide .   Puis , retournement de situation ,  la porte s'ouvrit , avec insistance cette main tendue vers lui , ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]