04 septembre 2022

L'âtre des attentes

    Nuages noirs    et monde déviant    le flot des aventures    scintille    à même les pustules de terre    sur un tapis d'aiguilles sèches.         Pas de main derrière la peau    juste le pas de deux devant l'ailleurs    à cette heure    d'heureuse mission    à regarder les choses roses    à rebours du soupçon.         Simples et centrées    les... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2022

Le korrigan du bois venu

  Si rien    si peu    d'attendre Sylvain    aux yeux de myrtille  sur la dalle son étal     et que les arbres meuvent    à corps à cris    le korrigan de l'esprit    se voire belle romance    ce soir    au carrefour des sentes éternelles    d'avoir été    d'être encore    la pulpe et le jus    d'un sourire    d'un soupir    pour d'amples brassées ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2022

L'errance des choses dites

    Il convient    de craindre ses origines    pour     mémoire passementière    poser    la légitime beauté    d'une parole pure.         Le sol de sang séché    accumule les fragments de l'attente    de ci    de là    la transparence    au passage des oiseaux    d'herbes et d'eau mêlés.         Qu'importe alors    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2022

Le singe au siège vert

  Effraction faite    de la main à la main    " juste un petit sou Madame "    pour me permettre de mener à terme    le bien fondé de mon être.         Fût-ce l'échec    de mes maigres paroles    un enténèbrement de la chose à écrire    une adresse à mon père    je sais que cela craque.         Les chevaux de la pensée    n'ont rien à faire d'un singe    parvenu en... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2022

L'outre mer

    L'outre mer    au lavabo dédiée    pustule caoutchoutée    en bord de bar    disposé à marée basse    contre le zinc    à se mirer    près du tabouret de l'enfance    disposant un Gauguin tahitien    advenu    coquille nue    sur le vieil océan     à vaquer    bras levés    vers l'apôtre des afflictions    martin pêcheur    des aventures... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2022

Un ange passe

  De pâles lueurs    dardaient en la demeure    quelques langues d'amour    à même d'élever    sous le tamis des rêves    l la prière éternelle     des corps enlacés.         Ce bel ange    indolent de la beauté du monde    penché sur mon épaule    palmes à la main    échancrait à petits coups tout doux    et ma bouche errante    et mon cœur de douleurs... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2022

Un doux baiser

  Dans l'instant    je rougis de ta venue    et ne puis toucher ta main    de mon souffle    en épanouissement    de la riante promesse    de pouvoir te faire naître.         Il y eut cet accroc    des hommages répettés    à la porte des temples    alors que je quémandais    les caresses naissantes    d'un soleil virginal    arrosé de pudeur.       ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 23:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2022

Le menhir

      Viens, des plaines infernales    que la jeunesse abhorre    m'ouvrir par le devant    le ventre    pour me regarder mieux.           Septembre au sceptre doré    annonce l'enclosure de la maison    quand passe soleil en firmament    de la journée    ma belle ombragée.          Fussent subreptices    les apparitions de l'ombre    rien... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2022

Plume grasse

    Écrire n'est pas publier    d'une plume grasse    la page poisseuse.          Le chemin est à ce prix.         Regarder à la dérobée    la fuite du temps    occasionne carambolage de la raison    et cadavre déterré.         Aussi semble-t-il    davantage céans     de se tenir là    accroché au pommeau de la rampe.       ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2022

Ecrire pour peu que le vent vienne

     Ecrire c'est aller    là où s'arrête le visible.          Ecrire    c'est valise faites    ne plus savoir où l'on va.         C'est être    devant le grand mur aux pierres sèches    repère des vipères    et des trésors mêlés.         C'est arriver au port    après avoir erré    de rivage en rivage    en distraction des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 02:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]