01 juin 2019

Ses grands yeux de mèche ardente

     Ecornée à ras la tête    ses grands yeux de mèche ardente    saillant de flèches terminales        elle dardait la vie    dans ces hautes terres que le vent modèle.           321    
Posté par regardauvergne à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2019

La rose de mai

    Elle s'est glissée    de lumière feinte    contre la pierre de mai    du fenestron rugueux.           Fêlure de l'accueil    jointive pensée    la rose abhorre    la sortie de scène.       Elle est entrée    de l'univers     en l'appendice    d'un toucher doux.         Elle est trait du Souffle    écarquillement ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2019

Messaline endormie

    Messaline endormie    au sein des symphonies    la muse lierre de fards parée    énucle la face grise de l'ennui.           Au son des cymbales et des olifants    le cavalier de Trencavel    éclaire d'une épée de feu    la meute qui le dévore.         Ici point de lanterne    point de carabistouilles    au gré des passions    juste quelque oracle... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2019

En lisière de forêt

   En lisière de forêt    la vie    la vie secourable    la vie en offrande    la vie giboyeuse en amitiés    la vie qui se faufile et que rien n'arrête         Un carré de verdure    où poser ses pas    une échancrure si fragile    que le regard même    trace les courbes de l'avenir         Une flaque d'eau         D'avoir marcher    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2019

larmes de pluie en godille

  Le chien courait    sur le chemin    entre les bruyères.         Navré de frapper    un si bel homme    à la carotide.         Maman devant    s'était éloignée    pressée de rentrer.         La pluie se fit cinglante    et piquait le visage    une énergie étrange nous recouvrait         La marée était montante    on... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2019

Au prolongement du jour

  Au prolongement du jour    quand la nuit se fait profonde    où le navigateur tremble    devant les dangers qui l'assaillent    il y a cette lumière    cet oiseau qui annonce la terre    et le soleil     quand la connaissance est naissance    que le jour est amour    se gonflent les montgolfières    en ascension gracieuse    chalumeaux bruyants    faisant fuir les oiseaux    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2019

Ecluses ouvertes

   Vivre la toile recouverte de couleurs    dans les deux dimensions    de l'une à l'autre    les brosses brassent l'air    coulures aux lanières pendantes      les signes éclosent    sitôt remis en leur origine         Ecluses ouvertes    la montée des émotions    fait vague unique    quand l'étrave saccage    l'eau et la berge    entre les rangées de platanes ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2019

Le détachement du poète

    Le poète ne se relit pas    Il écrit    Il ne revient jamais sur ses pas    Il écoute l'agitation des foules.         Il a compris à la fois tout et rien.            Le grand détachement.         L'expression poétique est peu réfléchie    Mais elle réfléchit le monde extérieur.         L'extérieur est un puits de mots    De maux m - a - u - x ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2019

de saut en saut

   De saut en saut    de sourire en soupir    de soupir en sourire    quoi que l'on fasse    aujourd'hui fera face à la finitude      pour demain    et après-demain    en débours de quelque nuit d'amour    ~ accueillir le temps qui passe.         Eclose chaque matin    au chant du merle    l'aurore nouvelle    ouvre ses paupières    pour une journée... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2019

Les poulpiquets de l'ombre

   Marmelade lasse    aux éclats cadencés    d'une mouche athlétique    le long de la fêlure    se suivent les poulpiquets de l'ombre.          Aux pierres sacrées    amener l'obscur en sa grâce.        Prunelle de ses yeux    fade au demeurant     la gelée de groseilles    écarta toute contestation.         500
Posté par regardauvergne à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]