630-IMG_4751

Devine qui farfouille   

dans l'auguste bassine   

des désirs endormis   

à même de frémir.      

 

Sous le ciel la montagne   

ceinture que berce   

le flot des pensées confidentes   

à l'assentiment céans.      

 

S'élever   

paraître pyramide éternelle   

puis se coucher   

dans l'anneau des noces.      

 

Ami des souples évidences   

au frémissement de la rose ardente   

sur la crête à contre-jour   

j'ai vu battre ton cœur.           

 

Engoulvent au vol effrayé   

de ta parure extraire   

le trait de plume   

radieuse page à l'écriture fine.      

 

 

1143