014-IMG_6731

Perché sur un roseau   

c'est un bel oiseau   

à pied ou en voiture   

qui fait turelure   

jusque dans la plainte      

avec vigilance et sans crainte   

à guetter l'aigle noir   

sans toutefois y croire   

ne serait-ce qu'une fois   

dans la ville de Foix   

où parmi les étoiles   

qui décorent la toile   

comme en Ukraine   

au milieu des graines   

ou ailleurs   

à toute heure   

prendre le canon   

pour la raison   

tout un art

le Cæsar

en clamant "Liberté"   

par ces beaux jours d'été   

aux nuits longues longues   

dans le hennissement des hongres   

à rentrer dans la danse ronde   

de l'étang de la Bonde   

sous les tamaris   

dans la friture des rires   

pour prendre foi   

et comme ceux d'un Roi   

ouvrir les bras   

larges comme des draps   

gardant poignée d'étamines   

rouges du sang de Carmine   

à l'heure de vérité   

pommelées dans la nuée   

quand l'horizon sur le tard   

d'un accord de guitare   

se replie tel parapluie   

sans bruit   

toi et moi   

dans le froid   

pour sauter    

à la main un béret   

dans une flaque de lumière   

comme Artaban le fier   

l'ancien florentin   

qui de bon matin   

frappait la casserole   

dédiée à son rôle   

au milieu des sorcières bleues   

de Saint Ferjeux   

et faire romance   

au pays de France   

pour miracle de papier   

endimancher   

le chemin de ronde de la Citadelle   

d'une rondelle de mortadelle   

en agitant branche d'olivier   

sans se faire prier  

sans un murmure   

sans rature   

dans l'éloignement du monde.      

 

1134