sylvaingerardsmonkey

Effraction faite   

de la main à la main   

" juste un petit sou Madame "   

pour me permettre de mener à terme   

le bien fondé de mon être.      

 

Fût-ce l'échec   

de mes maigres paroles   

un enténèbrement de la chose à écrire   

une adresse à mon père   

je sais que cela craque.      

 

Les chevaux de la pensée   

n'ont rien à faire d'un singe   

parvenu en ces années sauvages   

à se passer des jambes   

quand se cabre la souffrance.      

 

Tout est relié   

même le galero me tient de vêture   

moi le cardinal des offices   

décroché du prêtoire   

telle icône désacordée.      

 

Incinérer les allumettes   

est une réalité soufrée   

à réduire les livres en cendres   

d'une sainteté l'autre   

un verre de vin à la main.      

 

Les titres sont mes nuits amoureuses   

à se balancer le soir en été   

pour un duel organisé   

dans les fossés de Vincennes   

sous les nénuphars du silence.      

 

Entre l'os et la peau   

il y a le vertige du regard   

à ne plus saisir la femme de papier   

là, assis sur le siège vert   

avec du sang à terre.      

 

" Le singe au siège vert -  fusain de Sylvain GERARD "

1108