022-IMG_6450

 

 Ecrire c'est aller   

là où s'arrête le visible.    

 

 

 Ecrire   

c'est valise faites   

ne plus savoir où l'on va.      

 

C'est être   

devant le grand mur aux pierres sèches   

repère des vipères   

et des trésors mêlés.      

 

C'est arriver au port   

après avoir erré   

de rivage en rivage   

en distraction des tempêtes   

et autres suffisances.      

 

C'est ne pas y être   

quant on vous attend   

le doigt sur la couture   

en érection lente   

hors les traces du reflux.      

 

C'est vivre   

avec légèreté   

juste avec douce insistance   

en se penchant sur son cœur.      

 

Si faible sois tu   

tu pourvoiras   

à ton besoin d'élévation,   

cet espace   

où respirer les grandes randonnées   

au soleil de l'esprit.      

 

Ecrire    

c'est n'y être plus.      

 

Ecrire   

c'est être un bouchon de liège   

sur la mer des outrages   

à palper de tous ses doigts   

les anfractuosités de la fadaise   

signes avant coureurs   

des onctuosités de l'âme.      

 

Ecrire   

c'est aussi,   

seul,   

franchir le seuil de sa maison    

pour rien.      

 

Ecrire   

c'est chercher ce qu'on a déjà trouvé,   

simple idiot du village   

en quête des photons de lumière.      

 

1102