IMG_6133

Restent les lèvres   

Restent les yeux

à l'entour du sémaphore   

colonne de lumière   

à chaque pas sa voie   

attentif au visage   

qui se forme derrière notre visage   

à capter les reflets   

pour voir où nous en sommes   

à recevoir le sens de nos déferlements d'énergie   

à corriger les trajectoires catastrophiques.      

 

De l'enfance spirituelle   

où le vieillard retrouve les traits du bambin   

le regard a parfois la profondeur d'un vieux sage.      

 

C'est dans le contraire   

que réside ce qui complète   

ce qui prévient les excès   

ce qui permet au mouvement de se poursuivre   

ce qui conduit vers le point d'équilibe   

le point du milieu.      

 

Alors les petits êtres de l'entendement   

en procession rassemblés   

lèvent le nez vers l'au-dessus   

où tout parle de croissance   

de cette croissance intérieure qui jaillit et essaime.      

 

Se voir   

me voir   

te voir    

nous voir   

au passage vertical    

du poisson à la mitre   

dans le rapprochement qui nous sépare   

dans le rapprochement qui nous assigne   

chemin de l'unité   

où la déchirure est Lumière.      

 

( peinture et sculpture de Frédérique Lemarchand )

 

1068