42-IMG_3898

Formellement recroquevillé   

dans l'allée centrale   

pour un aller simple   

sans affectation particulière.   

 

Il relevait de la parodie   

de mettre bas l'enfant lion   

moment carnassier   

de l'instinct en reproduction.      

 

Il s'en été aller   

LUI le petit bonhomme   

avec ses roues caoutchoutées   

sur la plaie béante de la vague.      

 

Plus de petit bonhomme   

la vie l'a happé   

et sa mémoire   

reconstruit l'ordre du passé.      

 

Un corps avec son sexe   

et le tour est joué   

pour un détour par la grand roue   

d'une aventure sans métaphore.      

 

Point d'exigence morale   

à la portée d'un couteau de cuisine   

il a tranché le hasard   

qui l'avait fait naître.      

 

Tout est histoire   

de l'écriture au souvenir   

les pas lents du poète   

retrouvent les sensations intimes.      

 

D'une honte l'autre   

le plus effrayant est de se croire seul   

quand on ne marche pas verticalement   

et que l'on pense vivre par images.          

 

Le premier choc passé   

pourquoi ne pas avoir demandé   

la Forme raisonnable   

de ne pas avoir été là.      

 

Dégager le trop plein   

fermer la porte du cabanon   

trouver sa place   

cette crainte de ne plus parvenir à écrire.      

 

Et si l'âme rencontrait le corps   

sera-t-elle encore le ciel de lit   

du livre d'heures   

des pensées endormies.      

 

Il faut de l'ordre   

et du désordre   

pour faire politique   

de la contestation de ce qui est.      

 

Là, je ne peux pas faire mieux   

qu'être juste, là   

en acceptation de ma venue au monde   

alors que je ne cesse d'avoir un soleil dans le ventre.      

 

Se sauver   

traverser les générations   

porte Forme   

sans trace du Souffle.      

 

C'est que je devais être destiné   

d'aller jusqu'au bout   

mû par le désir   

de dire certaines choses.      

 

La rupture brutale d'avec le monde   

permet la sophistication   

élan discipliné   

pour une quête orphique.       

 

Je crois au hasard   

mais à celui de ce qu'on en fait   

afin que le reste vienne   

de surcroît.      

 

Les mots seuls   

peuvent convaincre la mémoire   

d'être le scandale   

à faire avancer les choses.      

 

Des éléments saillants   

font signes pour la liberté   

de retrancher la gens humaine   

après tant d'années passées à fuir;       

 

Vivre   

c'est mourir un peu   

quand les mots accueillent   

la reconstruction vécue du passé.      

 

Je cède place   

à qui saura me dire   

qu'il vient de loin   

porter la parole interdite.      

 

 

1046