IMG_5467

 Ecrire pour ne rien comprendre   

Vivre pour prendre   

Et s'entendre rire   

Jusque dans la fleur d'amandier.      

 

L'existe-sens est à rebours de nos actions   

Nous les perclus de l'amour doux   

Les enchanteurs du fond des cavernes   

A hurler avec les loups.       

 

Respirer est mieux que de rester sans rien faire   

Bras ballants   

A recevoir une balle en plein front   

En sortant de la cave.      

 

Joindre les deux bouts   

Sans enfumer son propos   

Réserve sur le tard   

Parole d'Evangile à peu de frais.      

 

Passer par la fenêtre   

Langage et vermifuge   

Occasionne au passage   

Charivaris et calembours.      

 

Se caller dans le fauteuil des ancêtres   

Déclamer les mots de la nuit   

Paraître vieux sans être jeune   

Mérite poubelle jetée au visage.      

 

A sauter sur les ressorts du canapé   

Le plafond se rapproche   

Sans pudeur et sans masque   

Par temps de pandémie.      

 

J'ai jeté en pâture ce qui se fait de mieux   

M'en suis fait une amie   

Frisottis et tutti quanti   

Une arme à la main.      

 

Ce n'est qu'à la fin de la récréation   

Que la création passe le gué de la tradition   

En émotion de la possible nécessité   

D'avoir été soupape rituelle.      

 

Et si j'ouvre mon cœur   

C'est raison menée   

D'être l'enfant de l'instant   

Dans le courage du compromis.     

 

 

1017