DSCN0612

 

En voici un   

qui finira par le travers   

à compter ses pas    

dans le jardin de l'aurore.      

 

Quand les fleurs se montreront    

souvenir émergeant d'une poche usée   

il y aura pluie bienfaisante   

sur toute la contrée.      

 

Mise en grâce   

la vie quotidienne sera calme   

au fond du lit clos   

des rêves à venir.                

 

Rien de bien exaltant   

que le temps qu'il fera   

pour contempler la nuit   

la dernière en écharde du secret.      

 

Tu ouvriras ton cœur   

le pommeau saillant   

d'une solitude extrême   

sans que le merle chante.   

 

A Vincennes sur Seine   

se baignent les vingt ans   

pieuse image   

de l'âme-sœur en instance.      

 

 

899