078-IMG_4941

 

Ce n'est pas difficile   

d'avouer l'existence   

de ce lustre de cristal   

fleurissant sous le plafond de bois.      

 

Ce n'est pas difficile   

de lire et d'écrire   

un matin d'empreinte du sacré   

le geste dégagé du sens moral.      

 

Ce n'est pas difficile   

pour trois arbres au suc du May   

de combattre dans l'espace vital   

l'ébouriffement éperdu de l'esprit.      

 

Ce n'est pas difficile   

d'augurer du retour de la pastorale   

quand devant les miroirs de l'avenir   

se tournent l'insoupçonné et l'indicible.      

 

A qui le premier pas   

hors des bruyères de l'été   

pour que l'exigence soit de mise   

au rivage inconnu   

des vénérations de l'émerveillement   

que débite morceau après morceau   

le cartographe émérite de l'au-delà   

au soir magique   

d'applaudissements terminaux.      

 

 

867