369-IMG_4611

 

Le torrent farouche   

d'une trace bruissante et continue   

masque l'immobilité des sommets   

ceints de sapins silencieux.      

 

Du tranchant de la main   

les crêtes et vallons    

inspirent expirent d'un vert naissant   

le cœur épicéa de la transparence.      

 

Entre la gentiane et le lys martagon   

la marmotte enfumait

de son coulis de petits cris

la gerbe des herbes fraîches.

 

Pieds paquets et repas assumé   

nous arrosons de vins de Loire et de bons mots   

le roulé-boulé des galets du Drac   

sous le choc des boules de pétanque.      

 

La rosée   

perles de lumière offertes aux feuilles franches   

déploie sa respiration irisée    

d'un rai de grâce germinatif.     

  

En sa munificence consacrée   

dans la mangeoire des étreintes   

au cul des marmites de fonte noire   

culbutées dans l'âtre des merveilles   

par les génies du miroir   

la guirlande des éclats de voix   

œuvre en catimini   

à l'établissement du Sans-souci.       

  

 

 

838