09 juin 2021

Marée montante

    Si cela se trouve    en marée montante    à la pointe d'Arzenc    il est le grouillant passage clandestin.         Où arrangement informel    des millions d'octets    tentent la conversation des flammes    avec le pain rassis du poêle à bois.         Ô monticule de terre ferme    épargne de ton souffle    le bling bling    des fantômes en errance.   ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2021

Captation

    Capte    de ton corps ébloui    et sculpté aux épreuves de la vie    la brise qui s'avance.         Bouche béante    équarrie aux rires des hyènes    abreuve le lit aux couvertures tâchées    d'une patience sans cri.         Passe la journée    où séjournent les heures    trop tôt égarées    à poudrer de copeaux l'oubli des origines.       ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2021

Mélange

    Mêle-t-on    mirliton    le tonnerre    et la chèvre ?         Accuse-t-on    les fragrances    d'être le récépissé    de ce qui apparaît ?         Feigne-t-on    de mettre la main    en soudaine irruption de la colère    au cul des francs-tireurs ?         Sympa le mec    de ces éclats de rire    à souffler oreilles... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2021

Mémère

   Mémère avait cinq ans       lorsque je lui pris la main    par la sente parfumée    entre les blés de coquelicots et de bleuets parés.         Mémère plus que tout au monde    m'avait donné pour viatique    le slogan de toutes les soumissions    "Soyons droit sous la mitraille".         Par ces siècles d'accaparement    elle allait par l'épaisse forêt    débitant le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2021

A pleins poumons

    A plein poumons    j'ai humé la note cristalline du ruisseau    et le chant des oiseaux    près des grands hêtres du château.         Ô mère des sollicitudes    que les gens sont bruyants    dans la plaine où les forges ronflent    à poursuivre le temps perdu.         Il y eût de bien belles fêtes    quand glissants sur le plancher    chemises strictes et pantalons... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]