119-IMG_4275

 

Mêli-mêlo   

des sifflets et secousses   

ils repoussèrent au bout de mille années   

le goût des fioles pleines.      

 

De braconner à la tombée du jour   

contrefait la lutte des générations   

marottes agittées contre le glas   

des ivresses partagées.      

 

A trop enfreindre l'excès de vie   

la tête résonne des supplications   

de ceux qu'on a laissé   

enchâssés d'images pieuses.      

 

Offre ton vrai visage   

à l'ours des forêts   

sans que s'effraient les épiphytes mes frères   

tête sanglée des paroles perdues.      

 

File doux   

par l'estafilade faite au visage   

taille douce posée par la gouge   

notes de musique à l'encan   

ils franchirent la matière noire   

au cœur du dispositif   

crêtes suturées par l'adversité   

prônant une naissance hardie.      

 

 

806