IMG_4459

 

 

 Petite sœur je t'aime   

de cette sensation   

de cet ébranlement   

de la considération   

des choses de la vie   

qui éclairent tout doucement la chambre   

quand la lumière du jour baisse   

et que les lucioles prennent le relais.      

 

 

 

 

 Il est des nuits d'offrande de soi   

d'approche du grand Tout   

auxquelles la matière est à l'état pur   

auxquelles la chair est à vif   

mais contient toutes ses potentialités d'évolution.      

 

L'Être est là   

et être c'est s'engager dans sa tâche avec ses épreuves   

qui sont autant de moyens d'extraire le joyau de sa gangue.      

 

Le Souffle   

la libre circulation de l'esprit.      

 

Tu es émission et transmission   

chère Frédérique   

et cette lumière qui te fait mendiante d'amour   

est la définition essentielle   

pour comprendre comment accomplir cette sublime entreprise.      

 

Tu es pleine   

et je serais là quand tu enfanteras   

et nous lui donnerons un nom   

un tout petit nom   

"petite herbe des bois dans un rai de lumière" par exemple   

et ce sera bien comme ça   

au moment de fermer sa valise   

avant de s'effacer   

avant de naître à nouveau.      

 

797