17 janvier 2021

A bientôt

      A bientôt     pour ne plus avoir à redire     en faisant crédit à l'avenir.               A bientôt sans se retourner     en reconnaissant chez l'homme le sanctuaire.           A bientôt     les gens du monde     ceux que nous portons en nous.           A bientôt     vous les enfants du Passage ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2021

La beauté insolente

       Un tas de souches     à la sortie du champ     je traîne je traîne.                 Enrobé de nuages vermicelles     le ciel de mon enfance     transporte des merveilles.           Aparté sur le pas de porte     la rouge capeline     s'enroule sur elle-même.           N'en puis-je rien... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2021

Petite adresse au Golem

      Le Golem des bas-fonds     à la sortie de la mine    peine à retrouver son foyer.             Les copains d'abord     un petit coup et puis s'en vont les bonnes résolutions.           Pour au coin de la rue     sauter sur la petite voisine     qui revient des courses.           La masculinité est en déshérence    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2021

Le vent aimanté

         Le vent aimanté souffle     là où je suis     légende arthurienne     trop tôt dévalorisée     par les phrases perçues.                     Ancré sur le monticule     sans racines excessives     aphorismes et fragments amusent la galerie     quand les branches sont des rayons de soleil.      De mère... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2021

Le désir

    Se mirent à danser     sous le feuillage désordonné     les sittelles de l'Organon     sans que leurs pas résonnent     par les chambres désertes       du manoir noir    que la colonne blanche de l'entrée     calmait de son silence     à portée des enfants     accourant vers le plan d'eau     jeter les cailloux de l'aurore     sans que la... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2021

Le jour où l'arbre de Frédérique mangea le soleil

    L'arbre brame et se tait     ou bien gémit     quand un souffle l'assaille     d'une bourrade par inadvertance.            L'arbre vaguemestre des effets de lumière      un soleil dans le ventre     agite la vie     drôle, bizarre, mélangée.           L'arbre claque de la luette    quand l'ombre exaspère     sans envie sans... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2021

C'est en janvier

    C'est en janvier     que les chats cherchent les chattes     parade maîtresse dans les arrière-cours     où griffer le gravier sans se blesser.           C'est étrange     que des anges de sortie hors les bois alentours     vêtus d'un frippé de vent frais     emplissent les yeux troublés des demoiselles.           Franchissons d'une lucidité légère ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2021

Toucher

  Toucher     être de ce monde     et par résonance     être trace digne     main dans la main     au clair-obscur     de quelques miettes     jetées sur le carreau de la cuisine     en signification des manducations     émises avec art et fracas     autour de la terre     l'air de pas grand chose.           Il n'y a pas... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2021

Pierre à pierre

       Pierre à pierre    le cairn des souvenirs     annonce la rencontre.             Désolé     je serai en retard.           Juste y repérer le parler vrai     de l'inconnue     mon âme sage     en apoplexie douce     dans les pliures du labyrinthe.           Et pour qu'IL vienne     ce... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2021

la nuit passe

    La nuit passe     inquiétude     et silence des arbres     devant cette abstraction     qui me relie au rêve       effiloché    par le biais      d'un bief écarlate.           Démembré et Rassembleur     je révèle de vieilles histoires     en alerte d'exister     dans un ciel exigeant     qu'une œillade... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]