26-IMG_3688

 

 La souffrance physique    

resserre son étau et me plie    

chair gémissante    

et n'y suis pour pas grand chose    

en effusion de ce qui est bon et beau    

comme d'habitude.        

 

Les dangers de la dérive    

sont voyage courroucé sur une mer calme    

ils disposent de nos passions    

pour s'engager à tarauder le temps    

en long et large le long des pliures    

jusqu'au fractal ciselé par l'orfèvre divin.              

 

Passent d'un hémisphère l'autre    

les oiseaux de fin de saison    

leurs corps minuscules de flèches ardentes    

étant l'objet des turbulences de l'instant    

que l'instinct subjugue    

vers un ailleurs aux yeux rieurs.        

 

Et nous    

bras jetés vers la rencontre furtive    

il nous plaît par un soir d'hiver     

d'être le pirate aux mauvais tours    

raclant de la gorge et tapant du sabot    

pour lécher la plaie d'un corps adombré.       

 

Les tours jumelles sont tombées dans la baie d'Along    

et ne serre la jugulaire de mon casque    

qu'au petit jour    

pour astreindre les chevaux du langage    

à belles foulées    

devant le poète ermite.        

 

 

( peinture de Michel Bole Du Chomont )

696