Dscn3876 devant Beaubourg Nicolas de Staël et cadre à percus

De la musique en goguette 

au fil de l'eau    

cueillir les souvenirs    

des silhouettes de hasard    

en fond de songes    

que déchirent les notes d'un piano    

à la tuyauterie disjointe.        

 

Prêt pour le cabotage    

de par les jours et les nuits    

en syncope souple    

à la poupe vermeille    

des rencontres pèlerines    

sans les parapluies de la chimère    

contempler un ciel serein.        

 

Partir jusqu'à terre ferme    

ensemencer les océans    

de pierres et d'algues    

acheminer le printemps des amants    

des sources taries    

vers l'avenir     

au grand retournement d'exil.    

 

Pendus au velours des rideaux    

reviennent les mains câlines    

glissant à plein ramage    

sous le rai de lumière    

unique passage    

des sentiments effleurés    

par un train en partance.        

 

 

668