P1000004

Vie filasse    

des moments accoquinés    

au temps qui passe.        

 

Carder la laine    

recentre en la fibre    

l'eau et la lumière.        

 

Fluescence des souvenirs    

au gré des algues mouvantes    

le souffle de la plage.    

 

Pelage gras    

des poneys de la mer    

leurs sabots cliquettent.        

 

Se répandent    

les serpentifères coulures        

d'arborescents grimoires.        

 

Au tissage tout recommence    

les fils se chevauchent    

le point de croix clignotte.        

 

Dégager la plante    

de sa gangue terreuse    

porte l'offrande à la vie.        

 

D'entre les dendrites    

le fonds de l'univers se creuse    

vers de troublants trous noirs.        

 

Auprès du pommier    

les abeilles bousillent    

le tendre amour des choses simples.        

 

 

653