019-IMG_3273

 

Nous marchons    

encore et encore    

sur le dévers des plages    

du matin au couchant.       

 

 

Au loin le regain se lèvera    

il y aura des rires dans le jardin    

les nénuphars cloqueront     

sous les yeux des grenouilles.        

 

Le soleil déversera l'ultime saut    

devant le pont de l'alternance    

un peu de rouge sur les lèvres    

rendra propret le baiser des usages.        

 

Nous nous regarderons    

un sourire sous le coulis de framboise    

le bleu des yeux organisera le départ    

au matin léger du dernier jour.        

 

Le visage fissuré par les rodomontades    

sautera d'arbre en arbre    

cherchant à tâtons    

le sirop d'érable de mère grand.        

 

Aux rivières    

l'eau des fêtes éteintes    

refluera par les plaques d'égout    

sans qu'émotion se joigne.        

 

Modérez vos élans    

laissons place nette    

pour la succession    

la cessation de toute activité.        

 

Quelques secondes suffisent    

pour vivre éternellement    

pour continuer de marcher    

sous la nuée limpide de l'esprit.        

 

La vie ne s'arrête jamais    

aucune mort n'est éternelle    

de l'autre côté de la cloison de papier    

la cible d'une autre vie dans notre vie.        

 

 

645