IMG_2787

 Marcher pour que le jour se lève    

se perdre au naufrage des instincts    

tel est le dilemme    

lèvres offertes à qui les prendra    

hors des draps se pencher    

vers l'aimée des prés    

 la coccinelle    

mirabelle    

de la cloche d'église    

appelant à l'urgence de la prière    

sans obligation    

sans intention    

le fruit pendu à la lèvre soyeuse    

gazouillis du cincle plongeur    

sur l'eau frissonnante    

guetter le frémissement    

de la feuille d'érable    

visage sage    

de la quête sensible    

singulière raison    

de paix et de joie    

de la renouée bistorte    

épelée    

nuitemment langoureusement    

vers cette main menue    

vers cette main tenue    

délivrée    

aux riches heures    

blanche parure    

contenue    

au plus prêt du cœur.        

 

 

624