IMG_7687

 

 Avec quelques brins de paille aux pieds    

Miss Monde est sortie de la favela    

hors des fourches caudines    

pour engendrer une chanson.        

 

De mon corps    

la joie épanouie    

aux patères de l'entrée    

un arriéré mal appris    

bonheur en plumes d'oie    

sans se retourner    

en sirotant le quart d'heure    

à demeure des nuages du bonheur    

en compassion     

des petits hommes    

aux gros sacs bistres sur le dos    

gravissant la pente    

les pages de mon âge tournent    

du passereau au corbeau    

s'inscrit l'échafaudée des choses de l'esprit    

sous la véranda    

une marionnette affalée sur le sofa    

le chapeau couleur d'ambre    

oscillant au rythme du cri des enfants    

au loin les brumes matinales se déchirent    

le chat miaule.        

 

 

569