16-IMG_2267

Ce matin le ciel est blanc    

de cette plainte innommée    

œil turgescent au front de mon obstination    

une main d'amour vient se poser    

sur mon front se desquamant     

à mesure de ces nuits    

où l'ombre oblitère    

les échancrures de ma conscience.        

 

Ecran marial    

mon cœur bondit    

et mon âme s'emplit de gratitude    

dans l'observation de ces paupières    

s'ouvrant devant l'offre de vérité.    

à grands tintements de cloches    

par les coursives de notre navire,    

la mort abolie.        

 

Le crayon signe la commande    

de ne plus circonvenir aux élucubrations    

sirènes remontantes des gouffres    

les algues étranges de la présence-absence    

découvrant à l'aube venue    

le visage et les yeux d'un soleil    

signe de reconnaissance    

de nous tous, en épreuve.        

 

 

561