26 août 2019

Passage où tout se passe

  De sa main    haute placée    à la croisée des arbres    les fils de la vierge    menaient grand train    et grand tapage    de gouttelettes de rosée    et de lumière    au chant du coq    que le torrent accompagnait    de son charroi     d'eau et de galets mêlés.         Ouvrir la fenêtre    pour que matin survienne    mon âme    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]