31 août 2018

Sortir des eaux

  Sortir des eaux    s'ouvrir à la présence extraordinaire    penser pourquoi être là    comprendre ce qui advient    ne pas confondre le ressenti avec ce qui est    consacrer sa vie à l'énoncé de formules de haute intensité.         Serviteur inutile    faire son devoir    en donnant à manger à ses petits    en protégeant ses petits.         La Vie demande autre chose    ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2018

Rejoindre les miettes du festin

       A la tombée du jour    quand les vagues raclent les galets.             Oui j'accepte    d'être de mots démuni    devant le vol ultime    qui rejoint la maison.         Marcheur obstiné    d'arbres et de pierres sèches constitué    la mer devant soi    être vertical    à l'appel du regard éternel.         D'ivresse... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

Nous élirons le plus charmant

       De toutes parts    montent des gouffres    les animaux tristes.             Hors de l'assemblée    point de joie    juste du papier froissé.         Dans les couloirs de l'amour    ronfle l'assentiment    de tant et tant de perfusions.         Trop de vagabondage    nous élirons le plus charmant    l'homme au polo... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

C'est le sel qui fait ça

  C'est le sel qui fait ça    c'est le ça qui fait mien    c'est le mien pour le tien.         Passent la fricassée des étourneaux    aux pépiements de nos instincts    une remontrance    et pffft !    sans préséance    la chair à vif    empoigner le manche de l'outil    pour enfoncer le fer    dans l'œil du cyclope.         Il est des... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2018

Le volet crisse

    Au fil tendu    monte la verte raison.         Quand passe la huppe    reviennent les souvenances.           Le clapot du ruisseau     reflète la note souveraine.         Au plein bleu du ciel    la découpe sommitale.         Le vent frais du matin    frise la houppe des arbres.         Deux doigts posés sur le... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]