14 mai 2018

De voyager librement me fût permis

De voyager librement    me fût permis    d'entrer par le trou des origines    voir l'animal au pouvoir remarquable    sans cavalier et indomptable    sous les brumes    révélant à mesure de la montée du soleil    la respiration matriarche des grands hêtres.         Deux fois je me retournai    et repérai le chemin du retour    au passage de l'ondine    pour ficher dans le sol la planche de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]