IMG_0463 devant la murette GP et Pie Jean mam pap Phil

Me suis promené   

sur le sentier entre les blés   

piquetés de coquelicots, bleuets et marguerites   

houppes céréalières  

que le vent peignait,    

amples ondoiements,    

vagues d'un océan bruissant

exhaussant le vert tendre des épis.   

 

Y'avait le don de soi   

l'abandon à la nature   

la vie dans son mystère   

en sa sainte coquille   

au gré du sourire d'un soleil   

clignant des nuages   

à mesure de son avançée.   

 

Y'avait l'ancrage   

de la maison de pierres noires  

vaisseau familial arrimé 

au bout du chemin   

à vue derrière les ruines des Matillou   

y'avait la chaleur   

du grand'père   

des parents   

des enfants    

pelotant    

les paroles de sieste   

entre journal et tricot.         

 

" Il faudrait planter un frêne   

pour avoir de l'ombre. "  

 

Ce fût fait.   

 

335