06 janvier 2017

Seul au pas de porte

    Seul au pas de porte    se trouver entre vivants et morts    à la proue du navire    couvrant un avenir incertain    sous les patères du vestibule    vêtements décomposés    par l'errance obligée .      Claque l'oriflamme    le temps qui cogne    offre ses parenthèses    au crêpon de nos plaies    sans qu'apparaîssent    les coquelicots de l'enfance    mariage éternel... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 06:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]