IMG_0751

 

Seul au pas de porte   

se trouver entre vivants et morts   

à la proue du navire   

couvrant un avenir incertain   

sous les patères du vestibule   

vêtements décomposés   

par l'errance obligée .   

 

Claque l'oriflamme   

le temps qui cogne   

offre ses parenthèses   

au crêpon de nos plaies   

sans qu'apparaîssent   

les coquelicots de l'enfance   

mariage éternel   

d'avant le grand chambardement .   

 

Dans l'auguste fissure   

en attente du jour   

d'une démarche lourde   

s'en va le vieil homme   

sur le chemin poussièreux   

des souvenirs à venir   

accueil radieux    

se détachant du trop connu .   

 

Alors offerte   

cet embrasement des couleurs   

à pleines brassées   

aspiration enchantée   

de nos pas décomptés   

sur le gravier crissant   

de la douce venue   

de ton sourire .   

 

325