IMG_4232

 

     Délicate présence

à petits cris

le chant de l'homme

aux brouillards de tant d'esprit

amoureusement cadré 

par la Beauté .

 

     Jamais ne tariront

les fleurs de cerisier

sur la roche mouillée .

 

     Juste mon reflet dans la goutte de rosée .

 

     Immensité 

un trait d'encre

une barrière anonyme levée

le sabre droit devant le chant de l'alouette .

 

     Fasse que je marche

jusqu'à la croisée des chemins

l'orage comme guerrier accompagnateur

d'une flûte évaporant le vent d'autan .

 

     Nous sommes esprit

nous sommes le pouvoir

nous, Nature et Terre réunies

dans l'anfractuosité des connexions vivantes,

notre Mère .

 

305