IMG_5028

 

 

Causerie du bord de mer   

que le ciel altère par ses humeurs changeantes   

nez contre nez   

entreprendre d'agir   

d'aider la vie   

sans envahir l'autre   

utilisant le sable du clepsydre   

sans nier les épreuves   

pas à pas    

entre personnes consentantes   

sans fadeur ni rajout   

au gré du zéphyr .   

 

Une fois, une seule fois   

en fin d'errance absolue   

vasque des illusions consenties   

où l'intime devient élégant   

je rêvais   

en remisant mon regard à la pointe d'un parasol   

pour plonger dans le gouffre impensé de la quête solitaire .   

 

Pris de nausées   

je fûs mis en présence   

de ce qui était Là   

et sans me réjouir je convoquais le réel   

dans les échardes de bois arrachées aux marées .   

J'avouais mon inquiétude   

d'avoir glisser la poésie   

entre langage et plénitude .   

J'offrais ma blessure    

au sel de la mémoire   

sans vêture de sens    

imprégné par la violence et la cruauté de notre temps .   

 

Fin de l'épisode,   

je déposais les armes   

les serviettes essuyèrent les lèvres grasses   

j'admirais les vierges romanes   

rompis le discours   

et proposais le vertige des écarts   

où tendre la pensée .   

 

288